Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Un patron propose des vacances illimitées à ses employés !

12 juin 2017 à 17h41 Par Geraldine Hammache

C'est le patron le plus cool du monde, et tout le monde aimerait l'avoir ! Et pour cause, ses employés ont le droit de prendre des vacances illimitées ! La chance ! Léo, Armelle et Fayole nous en parlaient ce matin dans le Morning ADO !

Le concept des vacances illimitées existe ! Il a vu le jour aux États-Unis. Cette merveilleuse idée a été mise en place il y a des années par des entreprises américaines. Les employés en sont très contents, et on comprend pourquoi ! Aujourd'hui un patron français a décidé d'en faire profiter ses employés !

Fini les cinq semaines imposées! 

On peut le dire, c'est un patron en Or ! Tout le monde va maintenant vouloir bosser pour lui. Il s'appelle François Raynaud, il est co-fondateur de l'entreprise de livraison PopChef. Ses employés peuvent choisir eux-mêmes la durée et la date de leurs congés payés. À une seule condition tout de même : que ses trentre salariés aient rempli leurs objectifs. "J’ai la conviction qu’un salarié qui est plus épanoui au travail se dépassera un peu plus et aura donc un travail plus efficace", a-t-il déclaré lors d'une interview.

Un concept qui commence à porter ses fruits !

Les salariés de François Raynaud peuvent désormais en profiter, comme Manon, responsable de communication chez PopChef : "Je suis partie 10 jours en vacances. Je suis rentrée chez moi en Normandie. J’en ai profité pour souffler après une grosse période de rush", a-t-elle expliqué. "Comme tous nos objectifs étaient terminés avec notre équipe, je pouvais très bien prendre mes vacances. Je me suis arrangée avec mes collègues, elles assuraient le travail en attendant".

Contre toute attente, les employés n'abusent pas de cette faveur. On aurait pu penser le contraire, mais non, les employés raisonnables. Pendant que certains pourraient prendre le double de vacances, les salarié de PopChef ne prennent que trois jours de plus que leurs cinq semaines prévues par le code du travail !

D'autres entreprises vont-elles suivre cet exemple en France ? À vous de négocier avec votre patron !