Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Un nouveau Vélib !

11 mai 2017 à 19h14 Par Rédaction

Le futur service Vélib a été présenté hier. Il est piloté par le consortium franco espagnol Smovengo. Au programme, pas mal de changements, mais aussi un prix qui va augmenter.

Il y a dix ans, les franciliens découvraient le Vélib. Ce service de location de vélo en libre service était géré par l’entreprise JC Decaux. La concession arrive à terme à la fin de l’année. Du coup, le marché des Vélib vient d’être définitivement attribué pour les 15 prochaines années à Smoovengo. À partir du 1er janvier 2018, vous allez découvrir un tout nouveau service Vélib. Vélib 2 devrait également être beaucoup plus présent en banlieue. Actuellement le service est accessible dans une vingtaine de communes autour de Paris. Le 30 juin prochain 40 communes supplémentaires devraient voter leur affiliation.

Un nouveau vélo

Il sera plus léger. Il pèsera 20,6 kg au lieu de 22. Le Vélib 2 sera doté d’un panier plus large et capable de contenir un sac de 15kg. Il sera équipé d’un système de cadenas permettant d’éviter les vols et de le déposer dans une station même pleine. Enfin 30% de la flotte sera constituée de vélos électriques. Ils pourront atteindre la vitesse de 25 km/h. Et en attendant l’arrivée de ces vélos électriques, l’équipe du morning d’ADO s’est déjà préparée en testant l’entrainement des Mills

 

Un service connecté

Le Vélib 2 sera doté d’in boitier digital : La Smoove Box. Elle permettra de débloquer la location avec un code d’accès personnel ou un pass Navigo. Elle affichera le temps de location et la distance parcourue. Enfin, il sera possible de relier son smartphone à ce boitier pour se servir du GPS. Sur les vélos électriques, une prise USB permettra de recharger son portable.

 

De nouvelles stations

L’intégralité des bornes va être remplacée. Le remplacement des stations débutera dès octobre. Toutes les stations devront être opérationnelles au 31 mars 2018. Pour éviter le problème des bornes pleines, les utilisateurs pourront rendre leur vélo en les accrochant aux bornes par la roue arrière grâce à un câble en métal. Enfin, des stations ponctuelles mobiles pourront être ajoutées en fonction d’événements particuliers comme par exemple les festivals Solidays ou Rock En Seine.

Des tarifs et abonnements qui vont évoluer

Les nouveaux tarifs seront connus en septembre. C’est déjà une certitude, ils seront plus élevés, Toutefois, le syndicat mixte en charge de cette question promet une augmentation mesurée pour ne pas perdre les abonnés actuels. Les abonnements annuels seront transférés au nouveau service sans surcoût jusqu’à leur échéance. 

Et pour ceux qui s’inquièteraient de savoir ce que vont devenir les 20 000 anciens vélos Vélib, tout un programme de recyclage est prévu. Il connaîtront une nouvelle vie sous forme de chariots, glissières de sécurité ou boites de conserve…