Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Un nouveau centre de formation pour les pompiers de Paris dans le Val-de-Marne

04 août 2020 à 17h30 Par Bertrand Loppin
Les pompiers de Paris s'offrent un tout nouveau centre de formation
Crédit photo : Brigade des sapeurs pompiers de Paris

La future école des pompiers de Paris sera construite sur un terrain situé entre les communes de Limeil-Brévannes, Valenton et Villeneuve-Saint-Georges. Elle remplacera les forts de Villeneuve et de la Briche. Ce centre sera la plus grande école de pompiers d’Europe.

Ou son formés les pompiers de Paris ? Jusqu’à présent, leur formation se déroulait dans deux endroits. Les officiers et sous-officiers étaient formés au fort de la Briche à Saint-Denis en Seine-Saint-Denis, les autres, au fort de Villeneuve-Saint-Georges dans le Val-de-Marne. Tous cela va changer à partir de l’été 2021. La brigade des sapeurs pompiers de Paris a décidé de se doter d’un grand centre de formation qui accueillera tous les effectifs et qui sera doté d’équipements innovants. 

Cette école des sapeurs pompiers de Paris s’implantera sur un terrain de 13 hectares situé dans le Val-de-Marne. Ce terrain s’étend sur trois communes : Limeil-Brévannes, Valenton et Villeneuve-Saint-Georges. A terme, 1200 personnes seront sur place et pourront profiter de 10 000m2 de locaux. Coût de l’opération : 120 millions d’euro cofinancés avec la préfecture de police de Paris. Les premières recrues devraient être accueillies à partir de septembre 2021.

Avec ce nouveau centre de formation, les élèves pompiers vont pouvoir apprendre leur métier en utilisant des équipements qui vont les placer dans les conditions réelles d’intervention. Le centre sera doté d’une portion d’autoroute reconstituée ainsi que d’une fausse station de métro avec rails, quais et même rame de métro. Le complexe accueillera aussi des logements fictifs avec caves, et balcons pour s’exercer à la maîtrise des feux d’appartement. Le site sera même doté d’un système audio qui permettra de recréer des ambiances sonores : explosions, cris de personnes ou d’animaux... Enfin, un accueil d’hôpital sera reconstitué pour simuler des cas de secours aux victimes.

Autre détail important, ce centre prendra soin de l’environnement. Afin de ne pas gaspiller l’eau utilisée pour les entrainement, des fossés récupèreront l’eau de pluie qui sera ensuite stockée dans une  citerne. Les fumées issues des caissons de feux d’entrainement seront traités pout éviter les rejets de polluants.