Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Un maire italien offre 2000 euros pour vivre dans les Pouilles

20 novembre 2017 à 10h00 Par Clément Gwizdz
Crédit photo : https://pixabay.com

Si vous avez envie de quitter la France et que vous ne savez pas où aller, on a peut-être trouvé votre destination. Le maire de Candela, dans le sud de l’Italie, offre un chèque allant jusqu’à 2 000 euros à ses futurs résidents.

Redynamiser sa commune est l’objectif du maire de Candela. Pour y arriver, il a décidé d’offrir un chèque de 2000 euros aux nouveaux arrivants. Candela est un village de la région des Pouilles dans le sud de l’Italie et compte 2 700 habitants. Un village plein de charme où vous adorerez vous balader dans les ruelles pittoresques, admirer les immeubles baroques et les maisons aux terrasses panoramiques. Et non, ce village n’appartient pas au champion du monde français de football Vincent Candela !

Ce village perd d’année en année des habitants. Il est loin le temps où ses ruelles débordaient de monde. Ce village surnommée la Petite Naples comptait dans les années 90 près de 8 000 habitants . Vingt ans se sont écoulés et plus de 5 000 habitants ont quitté Candela. Ils ne sont plus que 2 700 résidents. Comment expliquer cette désertion ? Simplement parce qu'il n'y a pas d'emplois. Les jeunes sont obligés de quitter leur village pour trouver un emploi en ville.

                      

 Comment attirer de nouveaux habitants ? C’est la question que s’est posée le maire de Candela. Il a donc publié une annonce où il propose 2 000 euros et des réductions financières aux familles de quatre enfants ou plus qui choisiraient de s’installer à Candela. Si vous en avez marre de vivre en ville et marre de la pollution, si vous avez besoin de calme et que vous souhaitez vivre à la campagne, n’hésitez pas à sauter le pas. Préparez votre déménagement ! 

                    

 Attention, il y a quelques critères pour avoir la chance de vivre à Candela. Il faut gagner plus de 7 500 euros par an et vouloir acheter ou louer un logement. Autre point important, ne pas venir d’une agglomération de moins de 2 000 habitants. Pourquoi ce critère ? Tout simplement, le maire veut éviter de piller les autres villages. L’annonce a tapé dans l’œil de six familles du nord de l’Italie. Elles auraient emménagé dans ce village. Cinq autres familles seraient en train de postuler. Et vous, c’est pour quand ?