Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Uber part à la chasse des clients ivres

21 juin 2018 à 12h59 Par Maud Tambellini
Crédit photo : Flickr

A cause de nombreux passagers ivres que les chauffeurs de nuit récupèrent en soirée, la société de VTC Uber souhaite mettre en place un système de machine learning permettant de repérer à l’avance ceux qui auraient bu un ou deux verres de trop.

C’est une information qui a été révélée il y a quelques jours par CNN. La société de VTC Uber a déposé un brevet en vue de la création d'un programme de machine learning. C'est-à-dire un système qui permettra de détecter un client ivre à distance. 

En effet quand l'alcool monte à la tête, il devient plus difficile de rentrer son adresse sans faute d’orthographe dans l’application Uber. En prime, il est aussi plus difficile de bien tenir son téléphone. Vous pouvez faire glisser votre smartphone entre vos mains. Et sachez-le, tous ces mouvements sont enregistrés par des capteurs intégrés aux portables. Uber souhaite donc utiliser ces informations pour savoir à l’avance si vous risquez de vomir dans leur voiture ou non.

 En revanche on ne sait pas encore ce qu’Uber compterait faire de ces informations. Les véhicules refuseraient-ils alors la course? Il semble à l’inverse que des chauffeurs seraient actuellement formés plus spécifiquement à pouvoir accueillir et répondre à des personnes alcoolisées. Concrètement quand un usager saoul serait identifié, des voitures spécifiques répondraient à l’appel. Quitte à augmenter le prix de votre course. Boire ou payer plus, il va falloir choisir !