Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Tu pues quand tu transpires ? Il existe des solutions !

09 juin 2017 à 12h50 Par Armelle

Tout le monde transpire, c'est normal. Mais on n'est pas tous égaux face à la transpiration. Certains transpirent beaucoup, d'autres moins, certains ne dégagent aucune odeur, et d'autres puent. Pour eux, la vie est dure. Pas facile d'être le mec dans le métro qui pollue les narines de tout le monde.

Pour ne pas sentir mauvais, pour commencer, il faut se laver. Ça paraît logique. Les odeurs sont dues à des bactéries qui se développent dans les zones de chaleur et humides. Pour retirer les odeurs, rien de mieux qu’une bonne vieille douche ! Dnas la même logique, il faut aussi nettoyer ses vêtements.

L’alimentation a un rôle aussi dans nos odeurs. On arrête de manger de l’ail ou de l’oignon. Ils parfument la sueur d’une odeur immonde. Pareil pour l’alcool, ça rend la sueur plus odorante, et fumer aussi. Mais quand on fume, pas besoin de suer, on pue déjà tout court.

On remplace donc la clope par un raisin ! Il faut manger des fruits, des légumes, des céréales...etc, en bref, du magnésium. Grâce à ça, on sent moins des dessous de bras, mais attention, ça donne des gaz. Il faut donc choisir l’odeur la moins hard core.

Il faut boire des tisanes, à la sauge de préférence. D’après ceux qui ont testé, si on en prend tous les jours, les résultats sur la transpiration sont spectaculaires.

De manière générale, il faut boire beaucoup d’eau : uriner en grande quantité permet de se débarrasser de toutes les odeurs sales de ton corps.

Le mieux est de se rouler du citron sous les aisselles, ça a un effet antiseptique qui détruit les bactéries et les odeurs. Le concombre aussi, ça peut aider si on se le cale sous les aisselles quelques instants.

À éviter aussi : les vêtements synthétiques et moulants.

Sinon, il y a un truc qui marche super bien, c’est le déo. Ça coûte 3 euros et ça permet de ne pas puer pendant des semaines ! Et c’est surtout moins chelou que de se coller une rondelle de concombre sous le bras.