Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

Très énervé, Kalash menace Booba et l’interdit de territoire

02 septembre 2019 à 10h15 Par A.L.
Bien qu'ils aient déjà collaboré ensemble par le passé, Booba et Kalash privilégient aujourd'hui le clash.
Crédit photo : Kalash / Universal Music

Souvenez-vous ! En 2017, Damso et Kalash avaient sorti un morceau intitulé Mwaka Moon. Fort du succès de ce titre, ils ont remis le couvert cette année en offrant une nouvelle collaboration à leur public. Mieux, ce n’est pas un seul titre qu’ils ont décidé de sortir mais deux. Si le premier s’appelle JTC (pour "Jamais tu connais") et est produit par DSK, le second lui, s’intitule Praliné. Et bien que  les fans des deux artistes aient beaucoup aimé ce retour, une personne qui n’a pas apprécié ces deux nouveaux titres. Il s’agit de Booba... "Eclaté au sol. Hassoul, c’est la kata", avait déclaré le Duc de Boulogne à propos des deux opus. À partir de ce moment là, la guerre était bel et bien déclarée. 

La guerre Booba - Kalash, acte II

Bien qu'ils aient déjà collaboré ensemble par le passé, Booba et Kalash privilégient aujourd'hui le clash. Pourtant, il y a peu de temps, le rappeur Kalash a affirmé dans une interview sur YouTube "ne pas avoir de problème" avec Booba. "C'est quelqu’un d'intéressant une grande culture musicale", a-t-il dit. Il a également déclaré que les critiques de Booba sur sa collaboration avec Damso ne l’avaient pas touchées. Mais ça, c'était avant que Booba ne revienne à la charge. En effet, le Duc de Boulogne a récemment relancé les hostilités sur Instagram. Dans une publication, le rappeur du 92 a expliqué les raisons de sa discorde avec Kalash : "Un jour tu t’es embrouillé avec Chris Macari (réalisateur des clips de Booba, ndlr) et tu m’as texté pour me dire que tu allais lui faire une 'dinguerie'. Depuis ce jour là j’ai mis une croix sur toi", a-t-il écrit. L'histoire aurait pu s'arrêter là, mais Booba a attaqué de plus belle en évoquant également l’ex-femme de Kalash ainsi que sa "manageuse en carton" et compagne actuelle. Le rappeur a réitéré en publiant de nouvelles photos dégradantes de la compagne de Kalash, ainsi que des photos intimes volées de ce dernier.  

Voir cette publication sur Instagram

Bonjour Kévin @kalash972 ça c’est le jour où on t’a emmené au quartier de CHIKGO en Guyane 973. (jour où ta “managueuse” en carton @clarakata s’est évanouie comme une merde à notre table car elle avait trop bu de Jack 🤣) À la fin de la deuxième vidéo le boug’ dit que tu ne les as pas salués et que tu as peur 🤷🏾‍♂️ #missiépeur On dirait bien que tu ne vis que sur insta au final hein vrai ratpi! Pour faire court... De 1 je n’ai jamais couché avec ton ex femme. Jamais je n’aurai fait ça d’ailleurs je la salue. De 2 je n’ai aucun problème avec le fait que tu n’aies pas signé chez 92i au contraire. Pour finir, un jour tu t’es embrouillé avec @chris_macari et tu m’as texté pour me dire que tu allais lui faire une “dinguerie”. Depuis ce jour là j’ai mis une croix sur toi. Voilà... Sur ce, #guuyyyeeeetttttttt 🏴‍☠️ #zérofautes

Une publication partagée par KOPP92i (@boobaofficial) le

Une provocation qui a fait sortir Kalash de ses gonds. Ce dernier a immédiatement répliqué sur Instagram. En effet, le chanteur martiniquais a publié une photo de classe de Booba enfant, ainsi qu’un long message dans lequel il s’en prend au rappeur, accusé d’avoir manqué de respect à sa femme. "Je t'ai respecté en tant que frère et ancienne merde du jeu mais tu as laissé internet et je ne sais quoi te retourner le cerveau, donc ! (...) Internet c'est bien beau, mais la vie est pleine de balles Eli Yaffa. Tu viens de manquer de respect à ma femme Clara, et juste évoquer la mère de ma fille (...) Lorsque tu remettras les pieds à Paris je serai là, Police ou pas, tu me connais. Si tu doutes, je te rafraîchirai la mémoire. Cesse les tentatives et les négociations avec les antilles et le 93. Désormais tu es interdit de territoire de Martinique, Guadeloupe, Guyane et 93", a déclaré Kalash. Sa publication a depuis été supprimée d'Instagram après que Booba l'ait signalée comme étant du harcèlement.

Voir cette publication sur Instagram

💔

Une publication partagée par KALASH (@kalash972) le

"N’importe quelle blague passera, mais tu touches à la mama, aux enfants ou à la femme, tu es dead", avait également lancé Kalash lors d’un concert en Martinique quelques jours plutôt. Quand on sait que les deux rappeurs sont coutumiers des clashs en tout genre, on se doute que l'histoire ne va pas s'arrêter là. La suite, au prochain épisode !