Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Toujours des pesticides dans les protections hygiéniques, même « bio »

21 février 2019 à 12h52 Par MT
Crédit photo : Max Pixel

Les recommandations de l’Agence de sécurité sanitaire n’y ont rien changé. Le magazine 60 Millions de Consommateurs qui a mené l’enquête a encore retrouvé des substances chimiques dans les serviettes et tampons.

Pesticides, phtalates, glyphosates ; ces substances potentiellement toxiques n’ont pas été retrouvées cette fois dans notre alimentation mais dans la culotte des Françaises. Le magazine 60 millions de consommateurs avait déjà alerté en 2016 sur la présence de tels composants dans les serviettes hygiéniques et les tampons.

À tel point que l’Agence de sécurité sanitaire, l’Anses, s’était saisie de la question. Dans un rapport rendu l’été dernier, l’Agence confirmait la présence de pesticides dans des protections hygiéniques mais en faible concentration. Par précaution, il avait néanmoins été recommandé aux fabricants d’améliorer la qualité de leurs produits.

Mais il semble que les recommandations n’aient pas été entendues selon 60 Millions de Consommateurs qui a décide de mener à nouveau une étude en ce début d’année. Or même dans les protections qui se disent « bio », des substances indésirables ont été retrouvées. En prime le magazine réclame que les marques indiquent un peu plus clairement la composition de leurs produits sur les paquets.

Le syndicat des fabricants Group’Hygiène a néanmoins réagi et a avancé pour sa défense que « les rares substances détectées (...) le sont à l'état de traces, à un niveau largement inférieur aux seuils sanitaires ».