Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

T.I accuse la marque Burberry d’inciter au suicide ! (Photo)

21 février 2019 à 12h00 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : T.I

T.I est déterminé à faire plier les grandes marques. Après s’être attaqué à Gucci et Prada, le rappeur accuse cette fois-ci Burberry d’inciter au suicide.

T.I continue à se battre contre les marques. Il y a quelques jours, le rappeur de 38 ans a lancé un appel au boycott des marques Prada, Moncler ou encore Gucci qu’il soupçonnait de faire preuve de racisme avec des motifs reprenant un « blackface ». Sur ses réseaux sociaux, il a ainsi demandé à ses fans d’arrêter d’acheter ces marques sur une période de trois mois, d’arrêter de porter les produits desdites marques et surtout de partager sa publication le plus possible. Aujourd’hui, une autre marque iconique est dans le collimateur de l’interprète de Whatever You Like et s’ajoute à sa longue liste de boycott : la marque Burberry. 

T.I LANCE UN NOUVEL APPEL AU BOYCOTT

La raison ? La maison anglaise a dévoilé un pull à capuche présentant un nœud similaire à celui d’une pendaison (voir photo ci-dessous). L’artiste est catégorique : la marque Burberry incite au suicide. Sur son compte Instagram, T.I, de son vrai nom Clifford Joseph Harris Jr., a donc une fois de plus exprimé son indignation. D’après lui, « Il n’y a pas de coïncidences » concernant toutes ces polémiques visant ces marques de prêt-à-porter.

Voir cette publication sur Instagram

These aren’t coincidences. #🖕🏽Gucci #🖕🏽Prada #🖕🏽Moncler And now.... #🖕🏽BURBERRY

Une publication partagée par TIP (@troubleman31) le

BURBERRY PRÉSENTE SES EXCUSES

Face au bad buzz suscité par le coup de colère du rappeur originaire d’Atlanta, Burberry a publié un communiqué. « Nous sommes profondément désolés pour la détresse causée par l’un des produits figurant dans notre nouvelle collection automne-hiver 2019. Bien que le design de la collection ait été inspiré par le thème marin, il était totalement insensible et nous avons commis une erreur », a déclaré Marco Gobbetti, le directeur général de la marque, dans le document officiel. Pas sûr que cela suffise à calmer la colère du rappeur, déjà soutenu par plusieurs de ses camarades du rap game