Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Stages : quels secteurs et entreprises paient le plus ?

07 novembre 2017 à 13h25 Par Bertrand Loppin
Crédit photo : www.pixabay.com

Trouver un stage n‘est pas forcément simple. Toucher une indemnité au dessus du minimum légal ne l’est pas plus. Mais, certains secteurs payent plus que d’autres. Attention également au type d’entreprise que vous choisirez.

Faire un stage en entreprise, c’est le parcours type de tous jeunes diplômés avant de décrocher un emploi ferme et définitif. C’est aussi, bien souvent, le passage obligé vers une rémunération minimum, en admettant qu’il y ait rémunération, ce qui est loi d’être toujours le cas. Pour autant, ce n’est pas une raison pour partir perdant. Il y a des secteurs et des entreprises où l’on peut faire des stages plus lucratifs que d’autres.

Ainsi le site AJ stage vient de réaliser une intéressant étude sur le montant des indemnités en fonction du secteur d’activité et du type d’entreprise choisie. Cette étude s’appuie sur les témoignages de 2500 stagiaires. Avant tout, il faut savoir que la limite légale pour s’abstenir de payer un stagiaire est de deux mois. Au-delà, l’employeur ne peut y couper, il doit verser une indemnité. Le minimum légal de cette indemnité s’élève à 554,40 euros par mois. En moyenne, selon cette étude, l’indemnité de stage s’élève à 636 euros par mois. En général, un stage sur deux proposé en entreprise dure plus de deux mois.

Si vous avez opté pour le secteur de la communication, c’est un très mauvais choix... Ce n’est pas en stage où vous gagnerez de l’argent. Ce secteur s’illustre par les plus basses indemnités versées. Ces stages, les étudiants en école de communication en tirent en moyenne 439 euros par mois, soit la plus petite rémunération prise en compte dans l’étude. À titre de comparaison, les titulaires de diplômes d’universités touchent 566 euros, ceux d’école d’informatique 667, et jusque 721 euros pour les étudiants en école de commerce !

En revanche, si vous explorez le domaine de la finance, c’est dans ce secteur que vous risquez de toucher l’indemnité la plus intéressante. Visez donc en priorité les établissements bancaires pour faire vos stages. Selon la fonction, pour des salaires calculés sur les stages de six mois, c’est sans surprise le conseil ou la finance qui rémunèrent le mieux, en moyenne 1092 euros par mois, soit quasiment un SMIC net. Dans mes métiers de l’informatique, où la demande est globalement plus faible que l’offre, là aussi les rémunérations sont importantes en stage: elles peuvent atteindre jusqu’à 919 euros mensuels. 

Enfin, un autre facteur influe également sur le montant des indemnités de stage : le type ou la taille de l’entreprise. Les associations ne proposent qu’une rémunération moyenne de 380 euros (et un grand nombre de stages de moins de deux mois). Les TPE, elles, sont également en dessous du minimum légal, en moyenne, en proposant des stages à 465 euros par mois, contre 564 euros pour les PME. En revanche, si vous rêvez vraiment d’un stage bien payé, courrez vers les grands groupes qui, en moyenne, rémunèrent leurs stagiaires 986 euros.

Dernière chose à ne pas oublier, la hauteur de la rémunération n’est pas forcément la garantie d’un stage enrichissant pour démarrer une expérience professionnelle… Et pour ceux qui recherchent une formation originale, il y a la Kebab Academy, une école pour ouvrir son kebab comme un chef.