Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

Son bracelet électronique retiré, Rohff est officiellement un homme libre

26 février 2020 à 12h00 Par A.L.
Le bracelet électronique de Rohff lui a été retiré.
Crédit photo : Capture d'écran YouTube - Clip "Trop de fierté"

Incarcéré pour des violences commises dans une boutique de la marque de son rival Booba, Rohff était en liberté conditionnelle depuis le 22 novembre dernier. Plus de trois après sa sortie de prison, le rappeur a enfin pu retirer son bracelet électronique.

Souvenez-vous. Le 5 juin dernier, la cour d’appel de Paris confirmait le jugement rendu en premier instance en octobre 2017 et condamnait Rohff à cinq ans de prison ferme pour les violences commises en 2014 dans la boutique de Booba, dans le 1er arrondissement de Paris. La cour avait alors immédiatement ordonné son placement en détention. À l'issue de l’audience, Rohff était reparti menotté entre deux gendarmes.

Petit rappel des faits : le 21 avril 2014, le rappeur était entré accompagné de plusieurs personnes dans la boutique Unkut, la boutique officielle de la marque de vêtements du Duc de Boulogne. Un déchainement de violences s’en était suivi, filmé par les caméras de vidéo surveillance du magasin. Au cours de cette expédition punitive, un jeune vendeur avait été roué de coups et laissé dans un état critique. Un deuxième employé avait été assommé à l’aide d’une caisse enregistreuse. La boutique avait été totalement saccagée. Quelques heures après les faits, Rohff s’était présenté de lui-même à la police. Il avait alors passé deux mois en prison puis avait ensuite été soumis à une obligation de port d’un bracelet électronique en attendant son jugement définitif.

Rohff définitivement libre

Si Rohff vient de signer son grand retour avec la sortie du clip de sa collaboration avec le groupe Guirri Mafia sur le titre 9 + 4 = 13 qui comptabilise déjà plus de 580.000 vues en seulement quelques jours, le rappeur peut se réjouir d'une autre très bonne nouvelle. En effet, l'artiste de 42 ans est définitivement un homme libre : il vient de révéler sur Twitter qu'il était de passage à la prison de Fresnes (94) pour faire retirer son bracelet électronique.

Cet épisode enfin derrière lui, Rohff va pouvoir aller de l'avant. Malheureusement pour les fans, ce n'est pas sur une réédition de l'album Surnaturel que le rappeur va désormais travailler. En effet, il vient de répondre à un internautte qui lui poser la question à ce sujet sur les réseaux sociaux. "Il n’y aura pas de réédition ! 'Surnaturel' est complet ! Et je clippe ce que je veux, quand je veux et sans pression ! Ne rien faire comme les autres, c’est ça l’idée !", a-t-il lancé. Voilà qui a le mérite d'être clair !