Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

Sofiane envisage d’arrêter le rap !

12 décembre 2018 à 11h45 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Sofiane

Pendant son dernier concert, le rappeur Sofiane a fait une surprenante annonce à son public. On vous dit tout.

Personne ne s’y attendait… Il y a quelques jours, Sofiane s’est produit sur la scène du Zénith de Paris. Pendant la soirée, il s’est laissé aller à quelques confidences, dont une phrase en particulier qui a littéralement chamboulé les milliers de spectateurs venus l’applaudir. « 93 Empire est peut-être mon dernier album », a-t-il balancé en faisant référence à son dernier projet sorti le 5 octobre dernier et dans lequel figurent plusieurs artistes de la scène urbaine comme Kaaris, Dadju, Vald, Kalash Criminel, Lartiste, Vegedream ou encore Supreme NTM sur le titre Sous le drapeau. Un opus largement salué par le public, et même certifié disque d’or. Alors, cette surprenante annonce de Fianso, qui a aussitôt été relayée par plusieurs médias, inquiète plus que jamais ses nombreux fans puisque le succès est au rendez-vous… 

La décision du rappeur de 32 ans d’arrêter sa carrière musicale est tout à fait crédible. Et pour cause, depuis plusieurs années maintenant, Sofiane, aussi surnommé Fianso dans l’industrie, enchaîne les projets artistiques : cinéma, théâtre, série, et même une web-série intitulée Rentre dans le cercle. Il vient d’ailleurs de décrocher un nouveau rôle dans la série Les Sauvages sur Canal +. 

L’artiste originaire du 93 est aussi souvent sollicité pour donner des conférences, comme au mois de novembre dernier à Sciences Po. Face à des étudiants en Master Communication Médias & Industries Créatives, il a discuté autour du sujet ‘’Le collectif et la transmission au cœur de la création’’ avant de lâcher un impressionnant freestyle sur son titre Toka (voir vidéo ci-dessous). Tout ça, c’est sans parler de la gestion de son propre label… S’il arrête le rap, Sofiane ne disparaîtra donc pas définitivement de nos radars. On peut même dire qu’il sera omniprésent !