Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Quelles sont les villes étudiantes les moins chères pour se loger ?

26 juillet 2018 à 12h02 Par Bertrand Loppin
Crédit photo : Wikipedia

Alors que bon nombre d’étudiants sont à l’affût d’un logement pour la rentrée, une étude vient d’être publiée. Elle recense les villes étudiantes les moins chères et les plus chères à travers le monde.

A la rentrée prochaine, vous serez peut être étudiant, loin de chez vous, dans une ville qui vous allez découvrir. Mais, avant de vous embarquer pour cette grande aventure, votre premier défi va consister à trouver l’endroit où vous poser et c’est la que la grande aventure peut se transformer en potentielle grosse galère. Trouver un logement étudiant n’est pas forcément évident, surtout en Ile de France où les loyers restent élevés. Mais ailleurs, comment ça se passe ? Le site student.com vient de publier un classement des villes étudiantes les moins chères et les plus chères pour se loger.

Pour ceux qui rêvent de faire des économies de loyer, le plan le plus avantageux consiste à aller étudier en Espagne. C’est en effet, la ville d’Albacete qui décroche la première place du palmarès des villes les moins chères. A signaler également, Murcia se classe la quatrième place et Grenade à la cinquième. Dans le trio de tête des villes les moins chères, il faut ne pas négliger non plus l’Afrique du sud. Johannesburg est deuxième suivi de Singapour. Dans ces villes, il est possible de se loger pour moins de 100 dollars la semaine. 

En revanche, il y a aussi des endroits à éviter pour ee prémunir dune explosion budgétaire massive. Trois pays se démarquent pour les loyers étudiants « coup de massue » : les Etats-Unis, l’Australie et la Grande Bretagne. Boston et New York squattent les deux premières places du classement avec des loyers supérieurs à 450 dollars la semaine. Londres arrive en troisième position et Sidney en quatrième avec des loyers supérieurs à 300 dollars la semaine.

A noter, dans ce classement publié par Student.com, Paris n’arrive finalement qu’en vingtième position des villes les plus chères à travers le monde. En revanche, elle reste championne des loyers hors de prix par rapport aux autres villes françaises. Derrière, on trouve Bordeaux, Tour Dijon et Montpellier.