Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Quand les trottinettes électriques piratées parlent aux utilisateurs (vidéos)

26 avril 2019 à 14h35 Par virgil bauchaud
Crédit photo : Wikipédia

« Si tu veux chevaucher mon cul, tire mois les cheveux ». Si les propos peuvent prêter à confusion, sachez qu’ils ont été prononcés par des trottinettes électriques. En Australie, des petits malins en ont piraté pour qu’elles délivrent des messages audio très osés aux utilisateurs.

Les trottinettes électriques seraient-elles en train de se rebeller ? Depuis plusieurs mois, elles envahissent les trottoirs des grandes villes et sont devenues la cible de hackers. En Australie, plusieurs utilisateurs du service Lime ont été surpris de constater qu’au moment de la déverrouiller, la trottinette se mettait à parler au lieu d’émettre un simple « bip ».

Et l’engin n’a visiblement pas froid aux yeux. Sur les vidéos, on peut entendre « si tu veux chevaucher mon cul, tire mois les cheveux », « ne m’emmenez pas, je n’aime pas être chevauchée ». Ou encore une voix triste « nooon revenez s’il vous plait », au moment de terminer la location.



Lime n’a pas tardé à réagir, évoquant des piratages audio de « huit trottinettes à Brisbane », précisant que « ce n’est ni drôle, ni intelligent ». Ce piratage qui peut prêter à sourire révèle en effet les failles de ces modes de transports.