Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Punchlinettes : un compte Instagram pour dénoncer avec humour le sexisme ordinaire !

28 août 2019 à 14h07 Par MT
Crédit photo : Wikipedia

On a tous déjà entendu des phrases stéréotypées sur les femmes, sur la façon dont elles devraient agir ou s’habiller. Pour lutter contre ce sexisme ordinaire, le compte Instagram Punchlinettes s’amuse à y répondre avec humour.

C’est bien connu une femme ça ne pète pas, ça conduit mal et puis si elle porte un short un peu trop court, c’est qu’elle cherche les problèmes quand même…Pour lutter contre ce sexisme ordinaire, ces idées malheureusement encore bien encrées dans notre société, un compte Instagram a décidé d’utiliser l’humour.

Son nom ; Punchlinettes. Et comme ça le laisse supposer, chaque post est composé d’une punchline humoristique pour répondre à un commentaire du quotidien beaucoup moins drôle de base.

 

Voir cette publication sur Instagram

Entre la culture du viol et le consentement... il y a la grande muraille de chine, la Burj Khalifa, l’océan pacifique, la cordillère des Andes, le Sahara et la Voie lactée. — (Une punchline inspirée de @feminist) 📣 Et toi, tu lui aurais répondu quoi à ton pote ? — ⚡️ Est-ce vraiment du sexisme ordinaire ? ⚡️ Oui : Dans ce témoignage, le pote fait une remarque qui érotise le corps des femmes et qui encourage la culture du viol. Très souvent, les femmes sont jugées en fonction de ce qu'elles portent : entre la prude et la p*te, la limite est parfois très fine. Quand il est porté trop court, le vêtement est une invitation sexuelle et fait de vous une fille facile, quand il n’est pas assez long, il fait de vous une prude et enfin, lorsqu’il est trop long, il est considéré comme un signe ostentatoire de religion. Le vêtement n’est jamais portée à la bonne longueur, bien que la longueur d’un tissu sur les membres inférieurs d'une 👩🏽 ne permet pas d'en déduire sa personnalité, ni sa moralité. En 2016, une étude conduite par l’institut TNS dans 28 pays de l’Union Européenne a révélé que pour 27% des sondés, un viol est jugé « acceptable » dans certaines circonstances, dont en fonction des vêtements que porte la victime. Les résultats de cette enquête illustrent parfaitement ce qu’est la culture du viol : une adhésion aux mythes sur le viol. (Source : @lesalondesdames). La culture du viol, c’est dire « elle l’a bien mérité » parce qu’elle a choisi de porter un mini-short plutôt qu’un pantalon. Dans ce système WTF, les victimes sont souvent mises en cause à la place de leur agresseur. Sauf que l’habit ne fait pas le viol et un vêtement n'est jamais responsable des violences subies par une personne. Jamais. 🙅🏽‍♀️ — Pour aller plus loin sur le sujet : 👉🏽 Le film-documentaire « Elle l’a bien cherché » de Laetitia Ohnona. 👉🏽 L’exposition « Que portais-tu ce jour là? » de Jen Brockman et Mary Wyandt-Hieber. #sexisme #harcèlement #sexualisation #minishort #croptop #jupecourte #moncorpsmonchoix #feminisme #féminisme #balancetonquoi #cultureduviol

Une publication partagée par Punchlinettes (@punchlinettes) le

Voir cette publication sur Instagram

Tonton gégé à qui on pensera à offrir un kebab quand il aura soif. — 👉🏽 Et toi, tu lui aurais répondu quoi à ton oncle ? — ⚡️ Est-ce vraiment du sexisme ordinaire ? ⚡️ Oui : Femme au volant… Tout le monde connaît la fin de ce diction populaire, et on finit même par y croire. Pourtant, la mort n’est pas au tournant qu’on imagine, selon le rapport des infractions routières : 67% des points de permis retirés le sont à des 🧔🏽, d’ailleurs responsables de 95% des délits routiers. En ce qui concerne les accidents mortels, ils concernent à 81% des conducteurs plutôt que des conductrices. En tout cas, les stéréotypes de genres liés à l’automobile, c’est has been : en voiture Simone, c’est toi qui conduit, c’est moi qui klaxonne ! 🚗 — Pour aller plus loin sur le sujet : 👉🏽 Le compte de @supercarblondie, une influenceuse passionnée d’automobile. 👉🏽 L’enquête 2018 de Minute Auto « femmes au volant cliché au tournant ». #stereotypes #cliché #femmeauvolant #répartie #sexismeordinaire #conduite #conduire #sexisme

Une publication partagée par Punchlinettes (@punchlinettes) le

Le compte Instagram Punchlinettes tenue donc par Marion, une Française, compte plus de 60 000 abonnés.