Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Pourquoi parle-t-on dans notre sommeil ?

24 octobre 2017 à 10h11 Par Clément Gwizdz
Crédit photo : https://pixabay.com

Vous ne vous reposez pas la nuit et vous préférez bavarder dans votre sommeil ? Chaque matin, votre partenaire vous fait un résumé de vos monologues nocturnes ? Ce phénomène porte un nom : la somniloquie.

7 personnes sur 10 ont déjà parlé durant leur sommeil ! 1,5% de la population le fait régulièrement. Si vous êtes concerné, vous êtes somniloque. Rien de grave juste que vous racontez votre vie pendant votre sommeil. Votre partenaire se régale la nuit avec vos histoires. Chaque matin, une histoire différente : « Chéri, cette nuit, tu m’as demandé de vendre la maison ? » « Tu m’as révélé que tu avais des supers pouvoirs », « Tu as crié cette nuit Maman ne vient pas » ou encore « tu m’as annoncé que tu changeais de métier » ! Ne rigolez pas, c’est bien vous qui racontez ces histoires.

Ce phénomène est très courant. Rassurez-vous ce n’est pas une maladie comme le somnambulisme, juste un trouble du sommeil. La somniloquie se manifeste lors d’un rêve agité ou lorsque vous êtes exténué. On parle le plus souvent lors d’un cauchemar qui semble réel ou quand nous sommes anxieux. Sachez que cela n’a aucune influence sur la qualité du sommeil puisqu’on ne se réveille pas.

                                             

Il faut savoir que la plupart du temps, nos propos sont inintelligibles. On crie, on rigole, on marmonne. On récite rarement une fable de La Fontaine. Il arrive de temps en temps que des phrases complètes se détachent : «  oh ! Je vais faire du sport » « Attention à la voiture ». Les propos tenus sont souvent des insultes et sont en rapport avec le travail ou la famille. Ces propos peuvent intervenir plusieurs fois par nuit. Un vrai récital qui fait sourire votre partenaire. Si ce dernier est dérangé par vos interjections, on lui propose de dormir la nuit prochaine sur le canapé.