Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

Positif au coronavirus, le rappeur MHD est maintenu en détention

09 avril 2020 à 09h55 Par A.L.
MHD reste en prison.
Crédit photo : Universal Music

Incarcéré à la prison de la Santé à Paris depuis janvier 2019, le rappeur MHD a été testé positif fin mars dernier. Pourtant, ce mercredi 8 avril, la juge d'instruction a décidé de son maintien en détention.

Selon une information révélée par BFM TV le 27 mars dernier, le rappeur MHD a été testé positif au coronavirus alors qu'il est incarcéré à la prison de la Santé, dans le XIVe arrondissement de Paris depuis janvier 2019. L'interprète de Oh La La s'était vu refusé sa libération conditionnelle par le port d'un bracelet électronique début mars 2020.

Pour rappel, la justice le soupçonne d’avoir participé à une rixe qui s’est déroulée à Paris. Au cours de cette bagarre, un jeune homme âgé de 23 ans a trouvé la mort. Jusqu’à présent, MHD a toujours clamé son innocence, il a simplement reconnu qu'une voiture lui appartenant avait été utilisée lors de cette tragédie. En effet, son véhicule a servi à renverser un jeune homme, rue Saint-Maur dans le 10ème arrondissement de la capitale, qui avait ensuite été lynché et poignardé. La victime avait succombée à ses blessures quelques minutes après sa prise en charge par les secours. Cette rixe était un affrontement entre "la Cité Rouge" (d’où MHD est originaire), et les cités de la Grange-aux-Belles et du Buisson-Saint-Louis (10ème).

Malade, MHD reste en prison

Malgré le Covid-19, MHD a été maintenu en détention ce mercredi 8 avril par la Cour d’appel de Paris. Le 1er avril dernier, la juge d’instruction en charge du dossier avait pris une ordonnance de remise en liberté d’office du rappeur. Mais celle-ci avait été contestée par un référé-détention du parquet de Paris. La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris a donc infirmé la décision de la juge d’instruction et décidé le maintien en détention de l’artiste. Me Elise Arfi, l'avocate du rappeur a déclaré qu'"il a été très malade, maintenant c'est vrai qu'il est plutôt sur la fin, mais on sait jamais vraiment avec cette maladie", ajoutant que la décision de la cour d'appel était "choquante" alors que MHD "est malade, a toutes les garanties de représentation, avait une mesure d'éloignement". "On ne va pas baisser les bras, on va déposer à nouveau une demande", a-t-elle assuré.