Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

Plusieurs rappeurs appellent au boycott de la marque Gucci

15 février 2019 à 14h20 Par Bertrand Loppin
Crédit photo : Wikipedia

Soulja Boy, TI, Young Thug, Lil Pump, 50 Cent… De nombreux rappeurs appellent à boycotter la marque Gucci. A l’origine de ce grand mouvement de protestation, un modèle de pull qui a choqué plusieurs personnalités outre atlantique.

Aux Etats-Unis, les représentants de la scène musicale rap sont en ébullition. Ils ont dans leur ligne de mire, la célèbre marque de vêtements de luxe Gucci. Ainsi plusieurs artistes appellent à Boycotter cette marque. Le dernier en date est 50 Cent. Celui-ci n’a pas hésité à annoncer qu’il allait faire don de ses vêtements Gucci à des SDF. Il a également posté une vidéo dans laquelle on le découvre en train de bruler un tee shirt de la marque. Auparavant d’autres artistes ont également appeler à ne plus porter les vêtements Gucci.

Voir cette publication sur Instagram

I gotta get rid of all the Gucci I have at home. I’m not supporting their brand anymore. #bransoncognac #lecheminduroi #bellator

Une publication partagée par 50 Cent (@50cent) le

Comment en est-on arrivé là ? Tout a commencé la semaine dernière. Gucci a commercialisé un pull à col rouler noir qui a engendré une grosse polémique. En effet, ce pull peut être porté de façon à couvrir la moitié du visage. Un trou ourlé de rouge, qui se place au niveau de la bouche, donne une impression de lèvres surdimensionnées. Ce modèle reproduisant un blackface a choqué bon nombre d’afro américain aux Etats-Unis.

Le premier a réagit et à s’exprimer a été le réalisateur Spike Lee. Il a dénoncé ce blackface et il a accusé Gucci de racisme. Soulja Boy a suivi en annonçant qu’il allait se débarrasser de toutes les fringues Gucci de sa garde robe et porter du Fendi à la place. Il a même annoncé qu’il allait faire effacer son tatouage Gucci inscrit sur son visage. TI, Young Thug et Lil Pump ont aussi fait part de leur colère. Face au tollé et à ces différentes réactions, Gucci a publié un communiqué sur Instagram. La marque a annoncé  qu’elle retirait de la vente  le modèle de pull incriminé Gucci a également présenté ses excuses.