Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Netflix prend position sur le droit à l’avortement aux États-Unis

29 mai 2019 à 11h11 Par MT
Crédit photo : Wikipedia

Les États conservateurs américains mènent une offensive sans précédent pour essayer de remettre en cause le droit à l’avortement. Mais le géant Netflix n’entend pas rester neutre sur la question.

L’information a beaucoup fait parler. Il y a quelques semaines aux Etats-Unis,  l’État de Géorgie a adopté une loi particulièrement dure en terme de droit à l’Ivg. Un droit qui n’existerait d’ailleurs pratiquement plus puisque dès qu’on entendrait le cœur du fœtus, les femmes ne pourraient plus mettre un terme à leur grossesse.

Or, il faut savoir qu’on entend le cœur dès la sixième semaine environ, soit à peine le temps pour les femmes de se rendre compte qu’elles attendent un enfant. Pour le moment la loi n’est pas encore appliquée. De nombreuses personnalités se sont positionnées contre. À l’image d’Alyssa Milano.

L’actrice que l’on a vu dans Madame est servie et Charmed joue actuellement dans une série sur Netflix intitulée Insatiable. Et justement c’est le géant Netflix qui vient à son tour de prendre position.

La plateforme de vidéos en streaming pourrait tout simplement cesser de tourner des contenus en Géorgie si la loi entrait en vigueur.  Dans un communiqué au site spécialisé Variety, le responsable des contenus de Netflix Ted Sarandos a déclaré : "Nous employons de nombreuses femmes sur des productions en Géorgie, dont les droits, comme ceux de millions d'autres, subiront des restrictions sévères en raison de cette loi. Étant donné que la législation n'est pas encore entrée en vigueur, nous continuerons à tourner là-bas, tout en soutenant aussi les partenaires et les artistes qui ont choisi de ne pas le faire. Si la loi devait être appliquée, nous aurions une réflexion sur la totalité de nos investissements en Géorgie".

L’État a pourtant tout fait en matière fiscale pour attirer les gros studios sur ses terres, à coup de grosses réductions d’impôts. C’est ainsi que Black Panther ou encore Stranger Things ont été tournés là-bas. Si Netflix mettait vraiment ses menaces à exécution, ce serait une grosse perte en terme d’emplois pour la Géorgie.