Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

MST : comment bien se protéger lors des pratiques sexuelles orales

17 avril 2019 à 14h07 Par MT
Crédit photo : Pixabay

La pénétration n’est pas la seule porte d’entrée aux maladies sexuellement transmissibles. Voici comment bien se protéger en cas de fellation ou de cunnilingus.

Cet article s’adresse surtout aux personnes qui ne sont pas dans une relation stable. Car dans ce cas, les deux partenaires se connaissent, se sont dépistés et peuvent sans inquiétude ne pas utiliser de protection spécifique contre les MST.

En revanche, si vous sortez avec quelqu’un depuis peu ou si vous aimez papillonner, pensez à vous protéger et pas seulement au moment de la pénétration. En effet, lors de pratiques de sexe oral, on peut aussi attraper une infection sexuellement transmissible.

Cela ne passe pas par la salive ou la langue mais bien lors du contact de deux muqueuses. Il suffit que vous ayez une lésion buccale, ce qui peut se produire simplement en se brossant les dents trop fort par exemple.

Alors pour se protéger en cas de fellation d’abord, il n’y a qu’une possibilité ; le préservatif. Certes cela peut être désagréable en bouche mais il en existe ayant des goûts.

Concernant le cunnilingus ou pour les adeptes d’anulingus ; la solution c’est la digue dentaire. Alors non ça ne se place pas dans la mâchoire, c’est juste que le matériel est souvent utilisé par les dentistes.

Il s’agit d’un carré en latex que l’on pose sur la vulve ou l’anus donc. Cela permet donc à la bouche de ne pas entrer en contact direct avec quelques fluides ou une muqueuse.

Ces digues dentaires se trouvent difficilement en commerce. Mais vous pouvez en commander de façon bien plus rapide sur le web.