Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

« Mois sans tabac » : 30 jours pour arrêter !

03 novembre 2017 à 11h00 Par Bertrand Loppin
Crédit photo : www.pixabay.com

Après une première édition à succès en 2016, une nouvelle opération « Mois sans tabac » est lancée. Elle a pour objectif d’aider les 16 millions de Français qui fument à arrêter.

C’est parti pour une nouvelle édition de l’opération « Mois sans tabac ». L’objectif est d’inciter tous ceux qui fument régulièrement à arrêter pendant 30 jours. Cette opération est inspirée d’une initiative menée depuis 2012 au Royaume-Uni. Elle doit multiplier par 5 les chances d’arrêter définitivement de fumer chez les personnes qui choisissent de relever le défi. En effet, après un mois d’abstinence, la dépendance au tabac est moins forte. Les symptômes de manque, notamment la nervosité et l’irritabilité, sont moins présents que lors des premiers jours.

En 2016, la première édition avait connu un beau succès. 180.000 personnes s’étaient inscrites et près de 640.000 kits d’aide à l’arrêt ont été distribués en pharmacie au dernier trimestre 2016, soit près de 100.000 de plus qu’à la même période un an plus tôt. Parallèlement, les tentatives médicamenteuses de sevrage tabagique se sont accélérées. Le nombre de bénéficiaires d’un remboursement de substituts nicotiniques a augmenté de 64% au dernier trimestre 2016 (près de 80.000 bénéficiaires contre 48.000 en 2015). Enfin, le site tabac-info-service.fr a reçu 3 fois plus de visiteurs uniques qu’en 2015 soit 1,6 million et l’application de coaching lancée pour l’occasion a fait l’objet de 118.000 téléchargements.

Cette année, les volontaires qui veulent participer à l’expérience ne seront pas seuls. L’édition 2017 met en effet l’accent sur le collectif. Les participants qui s’inscrivent sur le site www.tabac-info-service.fr sont invités à rejoindre l’une des 17 équipes régionales ou des 16 équipes thématiques. Ces dernières qualifient avec humour les modes de vie des participants (fêtard, pantouflard…) ou les définissent par rapport aux types d’aide à l’arrêt choisis (patch, cigarette électronique...). Ces équipes prennent la forme de groupes de discussion sur Facebook. Enfin, il est également possible de créer sa propre équipe en famille, entre amis ou au sein d’une même entreprise directement sur les réseaux sociaux (Facebook, Whatsapp…).

En parallèle, 12 villes accueillent un dispositif itinérant, sur le modèle des «fan zones» de supporters, pour aller à la rencontre des fumeurs et de leurs entourages. Il offrira notamment aux visiteurs la possibilité de s’informer, de rencontrer et d’échanger avec un professionnel de santé. Après l’échec du paquet neutre et l’arrivée prochaine du paquet à 10€, le ministère de la santé compte sur cette opération pour compter 500.000 fumeurs de moins chaque année.