Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Migraine Pose : la tendance Instagram qui crée la polémique

30 juin 2018 à 12h45 Par Stéphane Hubert
Crédit photo : Pixabay

Chaque été nous amène son lot de nouvelles tendances, et la "Migraine Pose" qui envahit en ce moment les réseaux sociaux n’est pas vraiment du goût de tout le monde.

La "Bambi Pose" de l’année dernière laisse sa place en 2018 à la "Migraine Pose". Gigi Hadid, Hailey Baldwin, Emily Ratajkowski, Kylie et Kendall Jenner… Toutes les reines d’Instagram y ont succombé.

Cette mode ne fait pourtant pas l’unanimité auprès de tous.

La Migraine pose : une tendance qui ne prend pas au sérieux une maladie grave ?

C’est effectivement ce que reprochent des internautes à cette nouvelle façon de se prendre en photo. Créée par la make-up artiste Namvo, la "Migraine Pose" ("Headachepose" en anglais) consiste à poser en se tenant la tête à une ou deux mains comme si l’on souffrait d’un terrible mal de crâne.

L’artiste a expliqué à la version américaine du magazine Elle ce qui lui plaisait dans cette position.

Cette pose affine le visage, cela rend vos pommettes plus imposantes et cela lifte littéralement les sourcils. C’est un lifting instantané pour Insta. (…) J’adore cette pose car la beauté des mains cadre le visage et lui donne plus de structure. Je demande toujours à mes modèles de poser ainsi.

Le problème, c’est que les vraies victimes de migraines ont l’impression que cette manière de poser ne prend pas au sérieux la gravité de cette maladie. Elles ont donc fait part de leur mécontentement sur les réseaux sociaux à travers leurs témoignages.

Une pose de migraine, ce n’est pas se couvrir d’highlighter jusqu’à ce que votre visage ait l’air boudeur. Une pose de migraine, c’est être au lit pendant trois jours d’affilée, incapable de manger ou de boire tellement la douleur est intense 

Ce n’est pas seulement insultant, c’est la définition du dénigrement. Minimiser les effets de ces terribles attaques est une discrimination.

Namvo s’est depuis excusée sur son compte Instagram.

Ce n’était pas censé être offensant ou blesser les sentiments de quiconque.