Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Logements étudiants : A quels prix ?

11 juillet 2017 à 20h06 Par Bertrand Loppin

Chaque année, c’est la galère pour des milliers d’étudiants. Il faut trouver un logement. Un parcours du combattant à l’issue duquel on doit souvent payer le prix fort, une dépense qui pèsera lourd dans le budget tout au long de l’année.

Les examens sont terminés. Les inscriptions dans les établissements de l’enseignement supérieur sont pour la plupart réglées. Pour autant, le temps des vacances n’est pas encore tout à fait d’actualité. Pour certains, pas question d’aller bronzer à Paris Plage. Il va falloir se préoccuper d’organiser le quotidien et notamment, savoir où se poser sous un toit et à quel prix. Selon une étude réalisée par le site Locservice.fr, les étudiants consacrent en moyenne un budget de 583 Euros par mois pour se loger. Mais attention, en Ile de France, ce budget mensuel grimpe jusqu’à 802 Euros alors que dans les autres régions de France il s’élève à 515 Euros.

Première solution qui vient tout de suite à l’esprit pour se loger lorsque l’on est étudiant : Les résidences universitaires du CROUS. Problème : Le nombre de logements qu’elles offrent est dramatiquement insuffisant par rapport à la demande. Si vous n’avez pas fait un dossier déposé depuis plusieurs semaines et si vous n’entrez pas dans les critères sociaux pour en bénéficier, oubliez tout de suite cette solution. 

Vous pouvez aussi vous orienter vers les résidences universitaires gérées par des organismes privés. Toutefois, ce mode de logement n’a plus vraiment la côte auprès des étudiants. Les prix pratiqués atteignent les mêmes niveaux, voir plus que ceux d’un bien loué par des particuliers, ce qui enlève de l’intérêt à ce mode logement. A noter toutefois, les résidences étudiantes privées sont souvent bien situées en centre ville et proposent des services annexes parfois bien pratiques.

Autre solution : la location entre particuliers. C’est la solution retenue par 57% des étudiants. Par ailleurs, un étudiant sur deux préfère louer un appartement meublé. Avec ce type de location, il est en effet possible de contracter des baux d’une durée de neuf mois, la durée d’une année scolaire. Cette solution revient plus ou moins chère en fonction de sa localisation géographique. Au palmarès des villes les plus chères : Paris. Il faudra compter un budget mensuel moyen de 824 Euros pour louer un studio. Arrivent ensuite parmi les cinq villes les plus chères, hors ile de France : Nice (570 Euros), Aix en Provence (532 euros), Lyon, (511 Euros), Bordeaux et Marseille (482 Euros), A contrario, les locations aux prix les plus attractifs se trouvent à Poitiers (324 Euros !), suivi de Brest, Le Mans et Saint Etienne.

Mais il y a une dernière solution qui rencontre un succès certain auprès des étudiants : La colocation. Cette solution est choisie par 20% des étudiants. Cet engouement pour la colocation n’est pas seulement dû aux joies de la vie en commun. Elle présente aussi l’avantage de réduire considérablement les frais. Les colocataires dépensent en moyenne 421 Euros de loyer par mois.

Quelle que soit la solution que vous choisirez, n’oubliez pas que des aides financières existent. La caisse d’allocations familiales peut vous attribuer des aides qui allègeront vos loyers. La CAF attribue l’APL, l’allocation personnalisée au logement et l’ALS, l’allocation de logement social. Leur montant dépend de vos ressources. Elle s’élève en moyenne à 177 Euros pour des non boursiers et à 224 Euros pour les boursiers.