Les places handicapées bientôt accessibles aux femmes enceintes ?

SWIGG
Photo d'illustration
Crédit: Pixabay

15 mars 2021 à 14h43 par A.L.

Frédérique Meunier, une députée de Corrèze, a déposé une proposition de loi donnant le droit aux femmes enceintes de disposer d'une carte de stationnement jusqu'ici réservée aux handicapés.

C'est en faisant le constat que "les futures mamans ont de plus en plus de difficultés pour se garer et accéder au centre-ville", que  Frédérique Meunier, députée de Corrèze (LR), a déposé, le 9 mars dernier, une proposition de loi visant à délivrer aux femmes enceintes la carte de stationnement mobilité inclusion (CMI), jusqu’ici réservée aux handicapés.

Ainsi, cela permettrait aux futures mamans, à partir du sixième mois de grossesse et jusqu’au terme, d'apposer le macaron spécifique sur leur pare-brise et d'ainsi pouvoir stationner sur des places pour handicapés"Il y a un vrai souci de stationnement pour les femmes enceintes, alors que les places pour les personnes handicapées sont souvent vides", a déclaré Frédérique Meunier.

Le paiement de stationnement toujours requis

Si cette proposition de loi a pour but de faciliter la vie des femmes durant leur grossesse, elle stipule néanmoins que ce nouveau dispositif "n’exonère pas le paiement du stationnement".

Dans certaines villes de France, comme à Villennes-sur-Seine dans les Yvelines ou encore à Toulouse, des places de stationnements exclusivement réservées aux femmes enceintes ont vu le jour dans les parkings. Ces emplacements sont peints en rose avec un panneau de signalisation portant l’inscription "Priorité aux femmes enceintes". La députée de Corrèze aimerait donc que cette initiative soit élargie à tout le territoire français.

I