Info générale

Les personnes obèses exclues du dispositif d’arrêt de travail en ligne

17 avril 2020 à 16h00 Par Gianni CASTILLO
La Ligue de l'Obésité souhaite que les personnes dont l'IMC est supérieur à 30 puisse bénéficier de l'arrêt de travail en ligne.
Crédit photo : Unsplash

Depuis le 17 mars 2020, les personnes à risque peuvent bénéficier d’un arrêt maladie en ligne sans passer par leur médecin traitant ou leur employeur via le site de l’Assurance Maladie. Mais le dispositif ne concerne pas les personnes obèses dont l’IMC est inférieur à 40, on vous en dit plus…

Les personnes qui souffrent d’obésité font partie des personnes dites « à risque » et sont donc susceptibles de contracter une forme grave du Covid-19. L’Assurance Maladie estime que les obèses dont l'indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 40 ont la possibilité d’accéder à la plateforme d’arrêt de travail en ligne. Selon une étude réalisée au CHU de Lille, presque une personne sur deux admise en réanimation à cause du virus, est un patient souffrant d’obésité.

Or, la Ligue contre l’Obésité a contacté par courrier Olivier Véran, le ministre de la Santé, afin d’étendre le dispositif aux patients dont l’IMC est supérieur à 30 et non 40. En effet, l’association se dit profondément choquée et rappelle que le Haut conseil de la santé publique considère les personnes avec un IMC>30 comme personnes à risque des formes graves de ce nouveau coronavirus. En France, l’obésité touche 17% des adultes.