Info locale

Les hôpitaux de Paris généralisent une application pour suivre les malades à domicile

13 mars 2020 à 09h41 Par Mikaël Livret
CoviDom doit permettre de désengorger les hôpitaux avec les cas les moins sévères.
Crédit photo : Pixinio

CoviDom, l'application de télésuivi à domicile de l’AP-HP, doit permettre de ne pas saturer les hôpitaux. Les patients infectés resteraient ainsi chez eux tant que les symptômes sont sans gravité.

Faire le tri. Les Hôpitaux de Paris lancent une application de "télésuivi à domicile". Opérationnelle depuis le 9 mars, elle a d’abord été déployée à Bichat et la Pitié-Salpêtrière.

L'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) va désormais étendre l’utilisation de CoviDom aux patients passés par l'AP-HP. Ceux porteurs ou suspectés d'infection par le coronavirus, mais "qui ne nécessitent pas d'hospitalisation" sont concernés. 

Dans les faits, le patient doit remplir un questionnaires chaque jour, des questions pratiques sur son état. En fonction des réponses, des alertes sont générées auprès des services de santé. Par exemple, en cas de forte fièvre ou de gêne respiratoire importante signalée par le patient, une équipe soignante contacte le patient.

Le dernier bilan de l'épidémie du coronavirus s'élève à 61 morts et 2 876 personnes contaminées en France, dont 605 en Île-de-France.