Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Les habitants de l’Île-de-France mauvais élèves du reconfinement

12 novembre 2020 à 11h00 Par Mikaël Livret
Le ministère de l'Intérieur a décidé de durcir les contrôles.
Crédit photo : Ludovic MARIN / AFP

Les contrôles sont renforcés pour faire appliquer le confinement. Déjà près de 90.000 PV établis pour "non-respect" du confinement, selon le Ministère de l'Intérieur. 30% de ces verbalisations ont été dressées dans les 8 départements d'Ile-de-France.

Une personne verbalisée sur trois habite l’Île-de-France. Le ministère de l’intérieur affine ses chiffres de la verbalisation pour non-respect du confinement. On apprend ainsi que 88.455 PV ont été dressé en moins de 15 jours à l’échelle nationale. 30% des verbalisations concernaient un francilien !

Dans plus de 9 cas sur 10, il s'agit de verbalisations pour des déplacements individuels non-autorisés, d'un montant de 135 euros. On rappelle qu’en cas de récidive, ce sont 200€ et jusqu’à 3750€ si vous êtres pris unetroisième fois par la patrouille.

60% des Français avouent avoir transgressé ces règles

Ce confinement est, pour beaucoup, bien plus souple que celui du printemps. Depuis le 30 octobre, 60 % des personnes interrogées ont transgressé au moins une fois le confinement, selon une enquête réalisée par l'Ifop pour consolab. Soit 27 points de plus que sur les six premières semaines du confinement de mars.

Les Français ont surtout utilisé les attestations de déplacement pour d'autres motifs que ceux indiqués (24 %), se sont promenés au-delà de la limite autorisée d'une heure (17 %), mais ont aussi vu des membres de leur famille chez les uns ou les autres (23 %, soit 8 points de plus qu'au printemps), ou des amis (20 %).

Et 9 % des personnes interrogées ont enfreint les règles pour retrouver un (potentiel) sexuel, soit 3 points de plus que lors du premier confinement !