Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

Le rappeur Hella Sketchy est mort à l'âge de 18 ans

02 juillet 2019 à 09h40 Par A.L.
Crédit photo : Hella Sketchy

C'est son père qui a annoncé la triste nouvelle sur Twitter : le rappeur Hella Sketchy est décédé à l'âge de 18 ans.

Le monde du rap est en deuil. Le jeune rappeur américain de 18 ans, Hella Sketchy, est mort ce jeudi 27 juin 2019 des suites d'une overdose. "Le décès tragique d'Hella Sketchy est une perte dévastatrice. Il avait une immense âme créatrice, il était sensible et doté d'un brillant sens de l'humour", a confirmé son label, Atlantic Records, dans un communiqué. Très apprécié, l'artiste avait signé dans la même maison de disque que des grands noms de la scène musicale tels que Cardi B, Ed Sheeran ou encore Bruno Mars. "Il était sur le point de montrer au monde son talent et son originalité. C'est déchirant qu'un futur aussi prometteur soit gâché si tôt. Tout le monde à Atlantic envoie ses plus sincères condoléances à sa famille, amis et fans" poursuit le communiqué. 

La triste nouvelle avait été annoncée quelques heures plus tôt par son père sur Twitter. "Tu n’étais pas censé partir avant ton père ou ton grand-père. Ça ne devait pas arriver. Nous n’avons pas les mots. Nous sommes si tristes d’annoncer que Jacob Tyler Thureson est mort le 27 juin 2019, à 5h11", a écrit Erik Thureson en accompagnant son message de plusieurs photos.

Le ravage des opioïdes

Son père, dévasté, a tenu à mettre en garde les jeunes contre les opioïdes qui font des ravages outre-Atlantique. "Jacob a été trouvé inconscient le 13 juin 2019 d'une overdose apparente. Il a été ranimé puis emmené à l'hôpital, où il a été plongé dans le coma pendant quatorze jours. Jamais je n'aurais imaginé que ça finirait ainsi", a écrit le père d'Hella Sketchy avant de partager un message de prévention : "L'épidémie d'opioïdes ne fait pas de distinction. La conversation sur les drogues, la dépression, les troubles mentaux et les réseaux sociaux doit être ouverte, sans jugement ni stigmatisation. La vie de Jacob n'est pas et ne sera pas vaine", conclut-il.