Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Le ramadan a commencé le 27 mai

29 mai 2017 à 17h18 Par Maud Tambellini

Selon la dernière enquête Ifop parue sur le sujet, en France, 71% des musulmans respectent le ramadan. Un mois de jeûne qui respecte certains interdits. Même si selon l'interprétation du Coran que l'on fait, il peut y avoir des variantes, quelques fondamentaux sont reconnus par tous.

Les dates du ramadan selon la Lune

Ramadan est en fait le nom du neuvième mois du calendrier hégirien. Il repose sur 12 mois lunaires de 29 à 30 jours chacun. Une année compte ainsi 354 ou 355 jours. C’est pourquoi d’une année calendaire à l’autre, les dates du ramadan peuvent changer. Ainsi cette année, il a commencé le 27 mai chez nous et va se poursuivre jusqu’au 25 juin. Date fixée par le conseil français du culte musulman.

En tout cas le ramadan est le mois saint par excellence dans la religion musulmane, composé de 4 semaines de jeûne. Mais la privation de nourriture en journée n’est pas le seul interdit à respecter.

Ne pas manger, ni boire !

Difficile à appliquer par les fortes chaleurs que l’on vient de vivre, mais en effet pendant le ramadan, les fidèles ne doivent ni manger ni boire de la première lueur de l’aube au coucher de soleil. Ils peuvent néanmoins avaler leurs salives, se laver les dents ou prendre une douche. Autre interdit accepté par tous, le fait de ne pas avoir de relations sexuelles pendant la journée.

Depuis quelques années, fumer a aussi été ajouté aux pratiques défendues. C’est le cas aussi des insultes et de porter du maquillage. Concernant le parfum, la les règles sont plus nuancées. Il est néanmoins conseillé de porter d’avantage un parfum sans alcool.

Il peut y avoir des dispenses

Certains fidèles peuvent être dispensés du ramadan. C’est le cas des jeunes pré-pubères, des voyageurs, des personnes âgées ou malade. Les femmes enceintes ou venant d’accoucher le sont aussi mais devront différer le ramadan à une date ultérieure. De la même manière qu’une jeune femme ayant ses règles peut rompre durant cette période le jeûne et récupérer les jours perdus à la fin théorique du ramadan.

Maud Tambellini