Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Le port du masque en extérieur recommandé par le ministre de la Santé

30 juillet 2020 à 09h06 Par Iris Mazzacurati avec AFP
"L'Organisation mondiale de la santé reconnaît un risque sérieux de transmission aérosol du virus".
Crédit photo : Pixabay

Le ministre de la Santé, Olivier Véran recommande, dans certains cas, le port du masque en extérieur.

Lors d’un déplacement dans les Yvelines, mercredi 29 juillet, le ministre de la Santé a d’abord indiqué qu'il y avait des discussions avec le préfet et le directeur de l'Agence régionale de santé (ARS) du Nord envisageant de rendre le port du masque obligatoire en extérieur, "compte tenu de la proximité avec la Belgique".

"L'Organisation mondiale de la santé reconnaît un risque sérieux de transmission aérosol du virus", a-t-il indiqué.

Le ministre a donc incité au port du masque en extérieur selon les situations : "Si vous êtes dans une rue où il y a plusieurs personnes qui vont se balader et vous n'êtes pas sûr de pouvoir garder la distance, je le recommande".

De son côté, la préfecture du Nord a indiqué à l'AFP attendre "les derniers chiffres consolidés de l'ARS sur le taux d'incidence dans la soirée". Sur cette base notamment, "une décision sera prise jeudi matin avec le ministère. Si des mesures devaient être prises, ce sera alors pour une mise en application rapide, dès ce week-end", a-t-elle indiqué.

En plus de la proximité de la Belgique, "des constats locaux de relâchement dans les comportements et d'une augmentation notable du nombre de cas" justifierait ces mesures, ajoute la préfecture.

LA JEUNESSE MISE EN GARDE

N'excluant pas la possibilité d'une résurgence de l'épidémie en France, même si ce n'est pas le cas pour le moment, Olivier Véran a pris pour exemple la Belgique ou la Catalogne, où, "il y a dix jours, il n'y avait pas de deuxième vague et où ils sont désormais en difficulté".

Il a conclu son propos par un appel, s'adressant "d'abord aux publics vulnérables". "Les gens porteurs de maladies, de fragilités et les gens qui sont âgés doivent limiter les contacts" et surtout "ne pas hésiter à porter un masque y compris en espace extérieur".

"Le deuxième appel, c'est pour la jeunesse", a poursuivi M. Véran. "Il faut pouvoir profiter de la vie et des vacances mais il faut aussi se protéger et protéger les autres". 

"Nous enregistrons des "clusters" qui sont amenés souvent par des activités festives", a insisté le ministre, faisant référence à Quiberon (Morbihan) où des rassemblements, notamment chez les 18-25 ans, ont engendré des dizaines de contaminations. 

"On n'est pas à l'abri parce qu'on est jeunes et on est encore moins à l'abri de transmettre", a-t-il insisté.

L'épidémie de Covid-19 a fait 15 nouveaux morts en 24 heures dans les hôpitaux en France, a annoncé mercredi la Direction générale de la Santé (DGS) qui alerte sur une hausse des tests positifs notamment chez les jeunes adultes.

Le bilan total du nombre de décès depuis le début de l'épidémie s'élève à 30 238.

Le nombre de patients atteints d'une forme sévère du Covid-19 hospitalisés en réanimation poursuit sa décrue, avec 380 malades concernés, soit cinq de moins que mardi.