Insolite

« Le coronavirus tue, et alors ? » : l’actrice Vanessa Hudgens provoque un véritable tollé avec ses propos polémiques

18 mars 2020 à 15h10 Par A.L.
L'actrice s'est excusée par la suite.
Crédit photo : Capture d'écran Instagram @VanessaHudgens

L'ex-actrice star de "High School Musical" vient de faire polémique avec ses propos déplacés sur Instagram minimisant la pandémie du nouveau coronavirus. Face à cet énorme tollé, la jeune femme s'est ensuite excusée.

Le confinement peut apparemment faire perdre la tête ! C'est en tout cas vrai pour Vanessa Hudgens qui est aujourd'hui au coeur des critiques après avoir tenu des propos déplacés sur la pandémie de coronavirus. En effet, le lundi 16 mars dernier, l'actrice américaine de 31 ans a lancé un live pour parler avec ses quelques 38 millions d'abonnés de la situation actuelle et du nouveau coronavirus qui ne cesse de faire des victimes dans le monde entier. "Cela me parait être un tas de conneries. C'est un virus, je comprends. Je le respecte. Mais en même temps, si tout le monde le chope, des gens vont mourir... c’est terrible mais c’est inévitable. Je ne sais pas... Peut-être que je ne devrais pas dire ça maintenant ?", a-t-elle alors lancé avec une terrible maladresse. Alors que l’épidémie a déjà fait plus de 7800 morts, ses propos ont bien entendu choqué les internautes.

Très vite, l'ex-star de Highschool Musical s'est retrouvée en tête des sujets les plus discutés sur Twitter, étant la cible de vives critiques et d'insultes. Ce mardi 17 mars, Vanessa Hudgens s'est donc expliqué en vidéo, assurant que ses déclarations avaient été "sorties de leur contexte". "Hey les amis, alors hier j'ai fait un Live Instagram, et je réalise aujourd'hui que certaines de mes remarques ont été sorties de leur contexte. Je réalise que mes mots étaient extrêmement indélicats et pas du tout appropriés à la situation que traversent notre pays et le monde en ce moment. Voilà qui me rappelle à quel point mes mots peuvent être importants pour vous, plus que jamais. Je vous envoie tous mes voeux, j'espère que tout le monde reste en sécurité, en bonne santé à la maison en cette période complètement folle", a-t-elle déclaré ajoutant qu'elle ne prenait absolument pas cette situation "à la légère".

Une faute avouée est à moitié pardonnée, pas vrai ?