Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Le concours Miss France crée la polémique à cause de tatouages !

22 août 2017 à 13h12 Par Maud Tambellini

On savait le concours très strict au niveau du règlement, notamment pour d’éventuelles photos dénudées de candidates. Mais visiblement avoir un tatouage peut aussi vous coûter votre place…

Deux poids, deux mesures ?

La polémique a commencé une semaine après l’élection de Jade Voltigeur comme Miss Martinique 2017 fin juillet. Le comité local a en effet annoncé qu’elle ne pourra finalement pas représenter l’île au concours Miss France en décembre à cause d’un tatouage sur son épaule. Il s’agit d’un colibri que la jeune femme avait dissimulé le soir de son élection par du maquillage.

Le comité Miss Martinique a en effet jugé que le tatouage était contraire au règlement qui stipule "la candidate s'interdit tous artifices tendant à transformer son aspect naturel tel que les tatouages visibles (...)".

Et si certains ont trouvé la décision rétrograde sur le coup, surtout dans un contexte où de plus en plus de gens ont des tatouages, en première ligne les stars comme Drake, la polémique aurait néanmoins pu s’arrêter là. Mais c’était sans compter sur le cas de Miss Provence 2017, elle aussi tatouée mais qui pourra concourir sur TF1 en décembre prochain.

Un tatouage doit-il avoir du sens ?

Il semble que la différence entre les deux cas soit la signification du tatouage. En effet Miss Provence a tatoué sur son poignet le prénom de sa sœur et la date de son décès survenu l’an dernier. C’est en tout cas ce qui a justifié la décision du comité régional Provence.

La déléguée du comité a en effet déclaré que pour la candidate, ce tatouage « représente sa force, celle d'avancer le plus loin possible pour sa famille. Je justifie ma décision : de par sa taille, sa discrétion, mais surtout et avant tout sa signification».

Pour autant au vu d’une polémique qui continuait d’enfler, c’est la directrice générale de la société Miss France qui a fini par monter au créneau. Sylvie Tellier a expliqué qu’au-delà de la signification, c’est la taille du tatouage qui avait été préjudiciable à Miss Martinique. Et ce pas seulement pour le concours Miss France mais pour d’éventuels concours internationaux à venir. Les règles étant parfois même plus strictes.