Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Le burger a eu la peau du sandwich jambon-beurre

21 mars 2018 à 13h56 Par Bertrand Loppin
Crédit photo : Commons Wikimedia

Le traditionnel jambon-beurre n’est plus le sandwich préféré des français. Il a été détrôné pour la première fois par le burger.

Nous sommes en train de vivre une véritable révolution gastronomique ! Depuis de nombreuses années, le sandwich jambon-beurre était le sandwich préféré des français. En 2016, les ventes de burgers et sandwichs jambon-beurre étaient au coude à coude. Or, selon une étude publiée par le cabinet Gira Conseil, il s’est vendu en 2017, 1,46 milliards de burgers contre 1,21 milliards de sandwichs jambon-beurre. Pour la première fois, les français ont consommé plus de burgers que de sandwichs jambon-beurre. Il y a une véritable hystérie autour du burger. Les ventes ont connu en un an une croissance de 10% !

Comment expliquer ce résultat ? Tout d’abord le succès du burger tient au fait qu’il contient quatre produits que l’on consomme beaucoup en France : la pain, la viande, le fromage et les frites. On notera d’ailleurs que le burger n’est pas si éloigné que ça que du fameux steak-frites.

Ensuite, les burgers des grandes enseignes américaines ont connu un engouement croissant. Si McDonald’s a conquis nos palais depuis plusieurs années, d’autre enseignes sont venues en masse s’implanter en France ces dernières année. Burger King a fait son grand retour en 2012 dans l’hexagone. Five Guys a débarqué en 2016. Steak n Shake s’est installé en 2017 à Paris.

Enfin, les burgers sont partout. On les retrouve bien évidemment dans les fast food mais pas seulement. Ils ont aussi débarqué dans de nombreux restaurants. Ils figurent aujourd’hui sur la carte de 85% des restaurants. Désormais, le burger se mange aussi dans une assiette avec de couverts. C’est même parfois un plat servi dans les meilleures tables et qui est revisité par de grands chefs.

Alors, « l’american food » a-t-elle pris le dessus sur la gastronomie française ? Pas forcément. Aujourd’hui les français ont réussi nationalisé le burger. Beaucoup d’ingrédients du burger « made in Amarica » ont été remplacés par des produits bien de chez nous. On trouve par exemple des burgers avec du roquefort à la place du cheddar.