Info générale

La vente de nicotine limitée en pharmacie

24 avril 2020 à 12h26 Par Etienne Escuer
Image d'illustration. Le gouvernement restreint la vente de nicotine en pharmacie.
Crédit photo : Commons - RegBarc

Un arrêté paru ce vendredi 24 avril au Journal officiel limite désormais l’achat de nicotine.

La vente en pharmacie des substituts nicotiniques est désormais très encadrée, afin éviter une ruée sur les patchs, gommes à mâcher ou pastilles. Ces derniers jours, des chercheurs ont annoncé lancer une étude pour comprendre pourquoi les fumeurs semblaient moins touchés par le Covid-19. L’effet de la nicotine était évoqué. Par ailleurs, la vente de nicotine par internet est suspendue, ajoute le gouvernement.

Eviter une surconsommation ou un mésuage

 

La mesure s’appliquera jusqu’au 11 mai. La distribution de nicotine sera limitée « au nombre de boîtes nécessaires pour un traitement d'une durée de 1 mois ». Le but de cette décision est « de prévenir les risques sanitaires liés à une consommation excessive ou un mésusage de la nicotine », selon l’arrêté paru au Journal officiel. Cela doit aussi permettre de « garantir l'approvisionnement continu et adapté » des personnes qui tentent actuellement d’arrêter de fumer avec cette aide.

« J'invite les Francais à ne pas aller s'équiper » en patchs, a ajouté le ministre de la Santé, Olivier Véran, en rappelant que le tabac provoque 70 000 décès par an en France. S’il juge cette étude sur les effets de la nicotine « intéressante », le ministre explique qu’il y a « des analogues de la nicotine qui peuvent être développés en laboratoire et qui permettraient d'éviter les effets addictifs » de cette substance. Chez les non-fumeurs, le produit peut d’ailleurs provoquer des effets secondaires importants.

(Avec AFP)