Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

La cigarette bientôt interdite dans les films français ?

21 novembre 2017 à 11h30 Par Bertrand Loppin
Crédit photo : www.pixabay.com

La ministre de la Santé Agnès Buzyn réfléchit à restreindre la représentation de la cigarette dans le cinéma français pour lutter contre le tabagisme. Une mesure qui fait débat…

OSS 117 va-t-il être contraint de ranger ses cigarettes ? A première vue, la question paraît absurde et pourtant, elle pourrait bien se poser rapidement. La ministre de la Santé planche sur des mesures pour rendre la cigarette moins attractive. Elle réfléchirait à restreindre son usage dans les films français.

Comment en est-on arrivé là ? Tout est parti d’une idée lancée par Nadine Grelet-Certenais, sénatrice socialiste de la Sarthe. Lors d’un débat sur la hausse des prix du tabac dans le cadre de l’examen du budget de la sécurité sociale, elle a demandé à agir non pas uniquement sur le prix mais aussi sur l’image du tabac. Elle propose ainsi d’interdire la présence de cigarettes dans les films français. Elle y voit une « incitation culturelle à fumer ». Pour justifier sa position elle se réfère à une étude menée par La Ligue contre le cancer. Cette étude démontre que 70 % des nouveaux films français mettent à l’image au moins une fois une personne en train de fumer. Pour elle, cela banalise l’usage du tabac, et organise sa promotion auprès des jeunes, les premiers consommateurs de séries et de films.

Alors que l’opération « Mois sans tabac » se déroule en ce moment, la ministre de la santé n’est pas restée insensible à ses arguments. Agnès Buzyn déclare ne pas comprendre l’importance de la cigarette dans le cinéma français. Elle promet de mesures à venir. Elle aurait même abordé ce sujet avec sa collègue ministre de la Culture Françoise Nyssen… Dans le même temps, d’autres voix s’élèvent et dénoncent une atteinte à la liberté de création. Ainsi, le vice-président du Sénat David Assouline estime qu’il y a une « confusion totale sur ce qu’est une création artistique ». Il ajoure que Si les cigarettes venaient à disparaître du cinéma français, « il y aurait alors des films où l’on pourrait se tuer, se droguer, se saouler, rouler à 200km/h, mais surtout pas la clope au bec »… Face à la polémqiuenaissante, Agnès Buzyn a fait une mise au point. Dans un tweet, la minsitre précise que'elle n'a jamais envisagé ni évoqué l'interdiction de la cigarette au cinéma ni dans aucune autre œuvre artistique. Elle ajoute que la liberté de création doit être garantie.

Aux Etats-Unis, depuis 2007, le tabac fait partie des critères pris en compte pour déterminer le classement des films, et donc l’interdiction à certains publics, de même que le sexe, la violence et le langage grossier. Si le tabac est omniprésent dans un film ou qu’il valorise trop le fait de fumer, il risque d’être interdit aux moins de 17 ans ou de devoir afficher un message d’avertissement en préambule. Si dans un premier temps le système a permis de faire baisser considérablement la présence du tabac dans les films, celle-ci a augmenté de 72% entre 2010 et 2016…