Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

Kery James lâche la première bande-annonce de son film « Banlieusards » (vidéo)

27 septembre 2019 à 18h48 Par Bertrand Loppin
« Banlieusards », l'affiche du film de Kery James
Crédit photo : Capture Twitter Kery James

Le premier film de Kery James sortira le 12 octobre sur Netflix. Ce dernier vient de mettre en ligne la bande annonce officielle de « Banlieusards ». Une bande annonce qui laissee espérer un film réaliste et sans concession.

C’’est un projet qui est en train de se concrétiser. Depuis cinq ans, Kery James travaille sur la production d’un film. Le fruit de son travail avec la réalisatrice Leila Sy sera visible le 12 octobre prochain sur Netflix. Et pour bien marteler l’arrivée de ce long-métrage, après avoir dévoiler l’affiche début septembre, Kery James vient de mettre en ligne la bande annonce officielle. Si l’on en croit les premières images ainsi dévoilées, ce film s’annonce sous haute tension avec un discours sans concession.

Voir cette publication sur Instagram

Ce n'est pas sans émotion que je vous dévoile la bande-annonce de #Banlieusards mon premier film en tant que scénariste, disponible le 12 Octobre sur @netflixfr. Un film que j'ai co-réalisé avec Leïla Sy (@lalasy1) et dans lequel je joue aux côtés de Jammeh Diangana (@jammehdgn), Bakary Diombera (@baktouu ), Chloé Jouannet (@jouannetchloe), Dali Benssalah (@dalibenssalah), et Kani Diarra Une histoire de famille, de choix et d'éloquence qui se déroule en banlieue telle que je la connais et telle que vous la reconnaîtrez, sans clichés, sans caricatures ni tentatives de subversion. ✍🏿 J'en avais marre de voir les mêmes s'emparer de nos récits ✍🏿 Alors j'ai écrit mon propre scénario, dépeint nos vies...

Une publication partagée par Kery James (@keryjamesofficial) le

« Banlieusards » raconte l’histoire de trois frère qui vivent en Banlieue.. L’aîné, Demba, interpréta par Kery James flirte avec le grand banditisme. Le cadet, Soulaymaan, le personnage principal, joué par Jammeh Diangana, est élève avocat et passe un concours d’éloquence. Le dernier, Noumouké, le petit frère, incarné par Bakary Diombera, va devoir choisir auxquels des deux frères il veut ressembler. Un film sur la banlieue par quelqu’un qui sait de quoi il parle. Un film qui devrait porter un message fort qui aura le mérite de nous changer des clichés habituellement véhiculés sur ce type de sujet.