Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

Kendrick Lamar fait monter une fan sur scène, elle prononce un mot qui choque (Vidéo)

22 mai 2018 à 10h00 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Kendrick Lamar

Kendrick Lamar a voulu être sympa avec son public. Le rappeur a fait monter une jeune femme sur scène. Mais rien ne se passe comme prévu…

Outre-Atlantique, les médias et les internautes ne parlent que de ça. Ce week-end, Kendrick Lamar était très attendu au Hangout Festival du Golf Shores, en Alabama. Pendant son passage, il a surpris son public en invitant une fan à le rejoindre sur scène pour interpréter avec lui le titre M.A.A.D City. Jusque-là, rien de choquant. Sauf que les choses sont rapidement devenues embarrassantes, voire même choquantes pour l’artiste et de nombreux spectateurs. En effet, en rappant sur le refrain, la jeune femme de couleur blanche a répété le fameux « N-word », alias le mot « Nigga » ("Nègre", en français), un mot très controversé aux États-Unis. 

Kendrick Lamar n’a alors pas perdu de temps pour interrompre son admiratrice et la réprimander en lui expliquant qu’elle ne pouvait pas prononcer ce mot en public comme on peut le voir sur les vidéos (ci-dessous) filmées par des festivaliers. Surprise de ne plus entendre de musique, la fan s’exclame : « Quoi, je ne suis pas assez cool pour toi ? Qu’est-ce qui se passe, mec ? ». Kendrick Lamar renchérit : « Tu dois juste couper un seul mot ! ». « Oh, je suis désolée. Est-ce que je l’ai vraiment dit ? Je suis tellement désolée. J’ai l’habitude de chanter le texte comme tu l’as écrit », s’est-elle ensuite justifiée. Mais trop tard : le public la siffle et les réseaux sociaux s’enflamment. 

« Cette meuf a vraiment dit le N-workd sur scène avec Kendrick LAMAR ! C’est quoi ce bordel ! Tu viens de creuser ta tombe ! », « C’était tellement embarrassant pour elle… », « Kendrick Lamar l’a fait monter sur scène pour la tester, mais elle s’est complètement ratée ! », s’indignent plusieurs internautes sur Twitter, tandis que d’autres imaginent que cela a été mis en scène par l’artiste et son équipe de communication.