Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

Kaaris s’inquiète pour la santé mentale de Booba (Vidéo)

17 janvier 2019 à 12h00 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Kaaris

Dans une nouvelle interview, Kaaris revient sur son embrouille avec Booba. Le rappeur se montre même inquiet pour la santé mentale de son rival…

Booba vs Kaaris, c’est une histoire sans fin. Tout a commencé en août dernier, dans un hall de l’aéroport parisien d’Orly. Les deux hommes se croisent et une bagarre éclate. Bilan : des vols retardés et des milliers d’euros de dégâts. En octobre dernier, le tribunal de Créteil condamne les deux rappeurs à 18 mois de prison avec sursis et 50 000 euros d’amende. On croit alors l’affaire terminée, la hache de guerre enterrée. Mais il n’en est rien ! Booba relance les hostilités en proposant à son rival un combat de boxe. Un contrat d’un million d’euros est rédigé et une date est même fixée : le 5 avril prochain à Bruxelles (Belgique). 

KAARIS LIVRE SA VERSION DES FAITS

Actuellement en pleine promotion de son prochain album Or Noir 3 (le 25 janvier prochain), le rappeur Kaaris livre aujourd'hui sa version des faits à nos confrères du Parisien (vidéo ci-dessous). « Je pensais, comme beaucoup de Français qui suivent cette histoire, qu’à partir de l’histoire d’Orly, c’était fini vu que [Booba] avait dit à la juge : ‘’la hache de guerre est enterrée’’, et compagnie. Mais dès qu’il est sorti, il a recommencé, donc je pense que lui, il a un autre but », commente-t-il l’affaire avant de préciser : « Y’a pas de complot, on n’a pas manigancé un truc ». Et d’après Kaaris, le but de Booba est de nuire à sa carrière : « Lui, il fait une fixette sur moi. Il m’insulte, il veut arrêter ma carrière (…) il veut troller la sortie de mon album ». 

KAARIS S’INQUIÈTE POUR LA SANTÉ DE BOOBA 

D’ailleurs, l’attitude et la santé mentale du Duc de Boulogne inquiètent beaucoup Kaaris : « Peut-être qu’il faut qu’il se fasse soigner. Je le pense sincèrement. Il y a un problème. Ces réactions ne sont pas normales, ce sont les réactions d’un fou pour moi (…). Je ne sais même pas où il veut en venir ». Le rappeur originaire de Sevran se dit même presque prêt à tirer un trait sur son rival : « Si il ne m’attaque pas, je ne le calcule pas. Il n’existe pas pour moi ! ». 



Pour rappel, il y a tout juste quelques jours, Vanessa Yaffa taclait son frère, Elie Yaffa, alias Booba, dans les colonnes de Closer. « Ce sont des gamineries. À son âge, c’est ridicule. C’est une honte de ne pas savoir contenir ses nerfs. Une honte ! Je pensais que le fait d’avoir des enfants l’aurait changé, qu’il se serait adouci. Force est de constater qu’il n’en est rien ! », déclarait-elle avant de le qualifier de menteur : « Mon frère n’a jamais habité dans une cité, ni manqué d’argent, contrairement à Gilles et moi. Il a grandi dans la riche commune de Meudon-la-Forêt, sous l’aile protectrice de sa maman, Lucie. Elle était institutrice, mais ses parents avaient beaucoup d’argent, ce dont il a toujours profité. Petit, il avait même son cheval ! ».