Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

Jay Z menacé de mort, Snoop Dogg prend sa défense

19 décembre 2017 à 13h55 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Jay Z

Un criminel américain a menacé de mort Jay Z. Aussitôt, le milieu du hip-hop s’en est mêlé et a pris la défense du mari de Beyoncé. Snoop Dogg en tête.

Jay Z s’attendait probablement à de nombreux obstacles financiers et/ou logistiques, mais il ne s’attendait certainement pas à une menace de mort. En effet, au début de cette année, le mari de Beyoncé a évoqué son souhait de vouloir produire un programme sous forme de série-documentaire retraçant l’histoire du meurtre de Trayvon Martin, ce jeune homme américain de couleur noire tué par un agent de sécurité en février 2012. Si, jusqu’alors, le projet de Jay semblait être sur la bonne voie, aujourd’hui, le principal suspect de l’assassinat, George Zimmerman, semble être prêt à tout pour compromettre le tournage de ce documentaire. 

JAY Z NE S'ATTENDAIT PAS À CA

Dans une interview accordée au site américain The Blast, ce dernier n’a pas mâché ses mots pour s’adresser à l’interprète de Empire State Of Mind. George Zimmerman accuse Jay Z d’avoir harcelé ses proches pour obtenir des témoignages et autres confessions, sans pour autant avec l’intention de les rémunérer pour leur intervention. Un détail qui le met visiblement hors de lui. « Je sais comment me débrouiller avec les gens qui se foutent de moi ! Je le sais très bien depuis février 2012 ! », a-t-il annoncé, avant de littéralement menacer de mort le rappeur : « Tous ceux qui ont l’intention de se moquer de mes parents seront donnés à manger à un alligator ! ». 

SNOOP DOGG PRÊT À DÉFENDRE SON AMI

Si Jay Z n’a pas encore daigné réagir à ses propos, le milieu du hip-hop n’a pas manqué de prendre sa défense, à l’instar du rappeur Snoop Dogg qui sur ses réseaux sociaux s’est à son tour adressé à George Zimmerman. « Si on touche à un cheveu de Jay Z, nous débuterons une révolution retransmise à la télévision ! », écrit-il en légende d’une capture d’écran de l’interview de l’ancien agent de sécurité, avant d’honorer la mémoire de Trayvon Martin (photo ci-dessous).