Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

«Ipséité » : Damso règle ses comptes en musique

30 avril 2018 à 14h56 Par Maud Tambellini
Crédit photo : Damso

Le rappeur belgo-congolais a choisi la rime pour régler ses comptes après la polémique autour de l’hymne de l’équipe belge pour le mondial de foot. Ça donne le morceau «Ipséité ».

Ces derniers mois ont été compliqués pour Damso. Le rappeur a dans un premier temps été choisi pour interpréter l’hymne officiel des Diables Rouges lors du Mondial 2018 qui commence en juin. Il faut dire que plusieurs joueurs de l’équipe belge sont fans du rappeur et avaient hâte de s’ambiancer sur un de ses morceaux.

Mais le choix de Damso n’a pas plu à tous. Sur les réseaux sociaux, beaucoup ont pointé du doigt des paroles sexistes, mysogines voir violentes du rappeur. Le journal belge Le Soir ira même jusqu’à parler d’un rap « sale, dur, violent, sans filtre, qui dit les choses de façon crue. »

Au final d’un commun accord, Damso et la fédération de football belge ont décidé de rompre leur partenariat en vue du Mondial. Et si le rappeur était resté plutôt silencieux jusqu’à présent sur cet épisode, il vient de regler ses comptes sur le morceau « Ipséité » dévoilé samedi.

Ipséité signifie le fait d’être soi-même et pas autre chose. C’était déjà le titre de son dernier album. En tout cas le troisième opus de Damso doit sortir le 15 juin et s’appellera « Lithopédion » (cela désigne, selon Wikipédia, un fœtus issu d’une grossesse extra-utérine non arrivée à terme, et qui est mort sans avoir été expulsé).