Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Fumer du cannabis est désormais légal au Canada

17 octobre 2018 à 14h41 Par Bertrand Loppin
Crédit photo : Pexels

Consommer, vendre er cultiver du cannabis est autorisé au Canada à partir d’aujourd’hui. Le Canada Intègre ainsi un groupe de quelques états autorisant l’usage récréatif du cannabis alors que la prohibition demeure en France.

C’était une des promesses de campagne de Justine Trudeau, le premier ministre du Canada. A partir d’aujourd’hui, le Canada autorise l’usage récréatif du cannabis. Concrètement, cela signifie que consommer, cultiver et vendre du cannabis est autorisé dans tout le pays pour tous les majeurs de plus de 18 ans. Mais attention, tout cela va rester très encadré.

Chaque province aura la charge d'adapter et de contrôler cette légalisation du cannabis ainsi que son commerce. Dans la plupart des provinces, la consommation de cannabis ne sera autorisée que pour les personnes âgées de plus de 19 ans. De plus, la culture du cannabis sera limitée à 4 plans par personnes. Enfin, tout détenteur de cannabis ne pourra avoir plus de 30 g sur lui. Pas question de se griller un joint n’importe ou. Collectivités, administrations, propriétaires privés sont libres d’interdire ou d’autoriser la consommation dans leurs espaces. Enfin, fumer au volant restera strictement interdit.

Le gouvernement canadien a pris cette décision pour remplir deux objectifs. Le premier vise à améliorer la santé publique en contrôlant la qualité des produits et en prenant en charge la prévention relative à leur consommation. Le deuxième répond à un souhait de sécurité. Le gouvernement canadien souhaite lutter contre les trafics et faire baisser le crime organisé lié à l’argent de la drogue.

Le Canada n’est pas le premier pays à avoir autorisé l’usage récréatif du cannabis. L’Uruguay a été pionnier en la matière. Là-bas, la légalisation est effective depuis cinq ans. En France, la consommation, la vente et la culture du cannabis sont illégales. Une dépénalisation n’est pas envisagée. Un débat s’est cependant ouvert sur un usage thérapeutique. L’agence du médicament a annoncé la création d’un comité pour en évaluer la pertinence. Un rapport doit également être remis sur la question d’ici la fin de l’année. En France, on compte 1,4 millions de consommateurs réguliers de cannabis. Les français sont les premiers consommateurs d’Europe.