Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Fake news : le succès préoccupant des théories du complot

08 janvier 2018 à 10h00 Par Bertrand Loppin
Crédit photo : Pixabay

Les croyances des Français envers les fake news sont surprenantes. Pour la première fois, une étude se penche sur la question. Elle révèle que 8 Français sur 10 croient à au moins une des théories complotistes.

Les Français sont-ils sensibles aux fausses nouvelles et aux rumeurs ? Réponse : oui selon une étude réalisée par l’IFOP pour le compte de la fondation Jean Jaurès et de l’observatoire Conspiracy Watch. Cette étude révèle que 79% des Français adhèrent à au moins une des théories du complot. Cette tendance est encore plus marquée chez les jeunes de moins de 35 ans qui s’informent en effet sur les réseaux sociaux, vecteurs importants de nombreuses fake news. 

Les chercheurs ont testé le niveau d’adhésion à plusieurs théories du complot plus ou plus moins répandues. Et là encore, les résultats sont édifiants… 55% des Français approuvent l'idée que le ministère de la santé est de mèche avec l'industrie pharmaceutique pour cacher au grand public la réalité sur la nocivité des vaccins. 54% sont d'accord avec l'affirmation que la CIA est impliquée dans l'assassinat du président John F. Kennedy, à Dallas. 32% pensent que le virus du sida a été créé en laboratoire et testé sur la population africaine avant de se répandre à travers le monde. 31% sont d'accord avec l'affirmation que les groupes terroristes jihadistes comme Al-Qaïda ou Daesh sont en réalité manipulés par les services secrets occidentaux. 19% des Français considèrent qu'à propos des attentats contre Charlie Hebdo et le magasin Hyper Cacher en janvier 2015, des zones d'ombres subsistent et qu'il n'est pas certain qu'ils aient été planifiés et réalisés uniquement par des terroristes islamistes. 16% des Français pensent que les Américains n'ont jamais été sur la lune. Enfin, 9% croient possible que la Terre soit plate et non pas ronde…

Comment a-t-on pu en arriver là ? Cette étude soulève une explication. Elle montre une réelle perte de confiance des Français dans les médias traditionnels. 36% estiment qu’ils sont soumis aux pressions des pouvoirs politiques et de l’argent et qu’ils ne peuvent pas traiter comme ils le voudraient de certains sujets. 30% estiment que les médias travaillent dans l'urgence et qu'ils restituent l'information de manière déformée et parfois fausse. Mais tout n’est pas perdu. 25% des personnes interrogées pensent que globalement, les médias restituent correctement l'information et qu'ils sont capables de se corriger quand ils ont commis une erreur.