Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

En retard en cours, Emmanuel Macron signe leur mot d'excuse !

05 juin 2017 à 22h48 Par Geraldine Hammache

Il en fallait du culot pour faire ce que ces ados ont fait ! Très fiers d'eux, des lycéens de 16 ans de Lorient, Yoan, Hazal, Juliette, Elouan, Solène et Yaz, ont fait signer leur mot d'excuse au Président de la République. Léo, Armelle et Fayole nous en parlaient dans le Morning ADO.

Ça s'est passé jeudi dernier. Ces six jeunes lycéens étaient allés voir le président Emmanuel Macro en visite dans leur ville, au port de pêche de Lorient en Bretagne. Une visite qui a pris plus de temps que prévu.

L'heure tournait, ils allaient être en retard à leur cours de sport.

Yoan, Hazal, Juliette, Elouan, Solène et Yaz pensaient se faire disputer : "On s’inquiétait parce qu’on allait être en retard au cours de sport à 13 h 30", raconte Elouan. "On se disait qu’on allait se faire engueuler. À côté de nous, quelqu’un nous a entendu et nous a dit « vous n’avez qu’à faire signer un mot à Macron."

Une bonne idée ?

Les six lycéens ont tenté le coup. C'est alors qu'ils ont écrit un mot d'excuse sur une feuille de brouillon. « Je soussigné Emmanuel Macron, Président de la République et chef de l’armée, nous autorise à arriver en retard pour me rencontrer.  On a attendu qu’il passe à côté de nous ."

Défis réussi!

C'est en passant à côté d'eux que le président a accepté leur demande et a signé leur mot d'excuse. Et ce n'est pas tout. Une élue départementale, amusée par leur démarche a ajouté son numéro de téléphone pour que les élèves ne passent pas pour des menteurs : "si les surveillants ne vous croient pas, qu’ils m’appellent pour confirmer", leur a-t-elle dit.

Les élèves acceptés en cours.

Les six élèves arrivés une heure en retard ont alors montré fièrement leur mot d'excuse, signé des mains d'Emmanuel Macron : "On a présenté le mot aux surveillants. Le CPE, tous les gens de l’accueil sont venus voir et ont rigolé. Le CPE a même fait une photocopie du mot et l’a affiché dans son bureau. Il nous a rédigé un billet de retard, avec pour motif : " Rencontre avec Emmanuel Macron. » On l’a montré au prof de sport, qui s’est marré aussi et nous a acceptés en cours. "

Ces élèves se souviendront toute leur vie de cette visite du Président de la République.