Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Emmanuel Macron dévoile des mesures de soutien pour la culture

06 mai 2020 à 14h32 Par Etienne Escuer
Image d'illustration. Les salles de cinéma ne peuvent encore rouvrir.
Crédit photo : Pixabay

Le chef de l’Etat Emmanuel Macron a dévoilé une série de mesures pour le secteur de la culture, totalement à l’arrêt depuis mi-mars.

Mis sous pression par le secteur ces derniers jours, Emmanuel Macron a fini par répondre aux inquiétudes du monde de la culture. Après s’être entretenu pendant deux heures avec des représentants du théâtre, du cinéma, de la musique ou encore de la littérature, il a dévoilé une série de mesures. 

 

Les droits à l’assurance-chômage prolongés

 

Le chef de l’Etat a plaidé pour que les droits des intermittents du spectacle « soient prolongés d'une année », au-delà des six mois où leur activité aura été « impossible ou très dégradée », c'est-à-dire « jusqu'à fin aout 2021 ». Tout en annonçant cette année blanche très attendue par un secteur culturel sinistré, il s'est dit convaincu qu'il allait « donner suffisamment confiance pour que quasiment, on n'en ait pas besoin. On va donner, avec beaucoup de projets, les heures qui permettront aux intermittents de ne pas activer ces dispositifs », a-t-il confié.

Fonds d’indemnisation et commandes publiques

Le président de la République a aussi déclaré vouloir que soit mis en place un fonds d'indemnisation pour les séries et tournages de cinéma qui ne peuvent être réalisés en raison de la crise du coronavirus. Il a souhaité également que le secteur, l'Etat et les assureurs s'organisent pour l'indemnisation au cas par cas des séries et tournages annulés.

Un « grand programme de commandes publiques » va également être lancé auprès de divers métiers du secteur et plus particulièrement des jeunes artistes de moins de 30 ans. « Qu'on mette le paquet, que ce soit pour les métiers d'art, les spectacles vivants, la littérature, les arts plastiques », a demandé le chef de l'Etat.

 

Réouverture des librairies et des musées

 

« On doit pouvoir rouvrir les librairies, les musées sans qu'il y ait trop de brassages, les disquaires, les galeries d'art » le 11 mai, estime Emmanuel Macron, qui veut aussi que les théâtres commencent à fonctionner et répéter. Un point sera fait fin mai et début juin pour la réouverture de nouveaux lieux culturels comme les cinémas. En revanche, les événements de plus de 5.000 personnes ne pourront pas se tenir cet été.

Emmanuel Macron a aussi évoqué la possibilité pour les artistes de se rendre dans les écoles pour mettre en place des activités. « Utilisons cette période pour faire une révolution de l'accès à la culture et à l'art », a-t-il réclamé.

(Avec AFP)