Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

Drake est accusé de plagiat avec son nouvel EP « Scary Hours » (Vidéo)

23 janvier 2018 à 17h50 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Drake

Drake vient de sortir l’EP « Scary Hours ». Alors que ses fidèles fans savourent ces nouvelles chansons, un jeune rappeur affirme avoir été plagié par Drizzy. L'artiste nous explique tout dans une vidéo publiée sur Twitter. Regardez !

À la surprise générale, Drake vient de sortir un EP intitulé Scary Hours et composé de deux titres : Diplomatic Immunity dans lequel il évoque brièvement sa courte idylle avec Jennifer Lopez et God’s Plan. C’est d’ailleurs cette seconde chanson qui est aujourd’hui au cœur d’une petite polémique sur les réseaux sociaux. En effet, le rappeur PFV, alias Matt, affirme que Drizzy lui aurait volé la mélodie de son morceau Play For Keeps issu de son opus Internet Famous sorti en décembre dernier. 

Dans une vidéo publiée sur Twitter, le jeune rappeur encore inconnu du grand public déclare ainsi que « la chanson de Drake ressemble étrangement à son morceau » avant de nous proposer de découvrir une comparaison des deux mélodies. Pour cela, il nous fait écouter un court extrait de Play For Keeps avant d’enchaîner avec les premières notes de God’s Plan de Drake. « Soyons honnêtes, il m’a piqué ma mélodie ! », conclut-il sa vidéo. En légende, le rappeur PFV réclame également des « royalties, assez rapidement !!!! » à Drake et ses équipes, affirmant que ce n’est pas la première fois que Drizzy s’inspire de « ghost rappers », à savoir des artistes peu connus. L’interprète de One Dance n’a pas encore commenté ces accusations... 

Mais dans les commentaires, certains internautes n’ont pas manqué de prendre sa défense : « On dirait plutôt que tu as copié ses anciennes musiques de 2009 », « Je ne pense pas que tu sois assez célèbre pour qu’il te pique tes mélodies, cela est juste une simple coïncidence », « Drake s’en tape de tes plaintes ! » « Tu te sers de Drake pour faire ta propre promotion, mec ! » ou encore « Des extraits de God’s Plan de Drake ont fuité sur la toile bien avant la sortie de son album, mec. Relax ! ».