Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

DJ Khaled est encore impliqué dans un accident de jet-ski (Vidéo)

02 novembre 2018 à 09h50 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : DJ Khaled

DJ Khaled a une vraie passion pour les jet-skis. Sauf que bien souvent ses sorties en mer se terminent très mal… Regardez !

Les mésaventures de DJ Khaled pourraient clairement faire l’objet d’une adaptation Hollywoodienne. En plus d’être un faiseur de tubes et une star de Snapchat générant des millions de dollars, le producteur américain est aussi un sacré poisseux. Il n’hésite d’ailleurs jamais à nous faire part de ses malheureuses mais pas moins hilarantes expériences sur les réseaux sociaux. Il y a trois ans, il s’était ainsi perdu dans l’océan et avait même passé la nuit au large à bord de son jet-ski. Seul au monde, il avait immortalisé sa mésaventure nocturne en attendant les secours. Il y a quelques mois, son jet-ski s’était encastré dans un ponton flottant, toujours dans la Baie de Miami, alors qu’il rendait visite à ses amis, Drake et Diddy (voir ici). 

« ON DIRAIT VRAIMENT UN FILM ! »

Aujourd’hui, c’est encore une affaire de jet-ski accidenté que nous rapporte DJ Khaled sur ses réseaux sociaux (vidéo ci-après). Un incident qui, cette fois-ci, s’est produit en plein jour à Biscayne Bay, à Miami. Le producteur du tube No Brainer feat. Justin Bieber, Chance The Rapper, & Quavo a dû venir en aide à son collaborateur Ayo Juan violemment tombé de son scooter des mers lors d’une balade. 

PLUS DE PEUR QUE DE MAL ! 

« Ayo est tombé de son jet-ski, il a littéralement détruit le jet-ski. Un super officier de police l’a aidé (…). Je jure, je me suis éloigné 5 minutes, juste 5 minutes, et il alerte tous les officiers de police du coin ! On dirait vraiment un film ! », nous raconte-t-il tout en filmant la scène avec son téléphone portable. D'après les informations du Miami Herald, un hélicoptère a même été dépêché sur place pour survoler la zone et secourir la victime qui par chance s’en sort sans une seule égratignure. Plus de peur que de mal donc pour DJ Khaled et son co-producteur, mais les médias locaux (voir ci-dessous) se sont quand même emparés de l'affaire !