Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Des Tweets à 280 caractères

28 septembre 2017 à 14h00 Par Bertrand Loppin

Alors que Twitter est en perte de vitesse et connaît des ennuis financiers, le réseau social veut doubler la limite historique de 140 signes par message. Cette annonce a provoqué une avalanche de réactions.

C’est une mini révolution ! Depuis sa création il y a dix ans, Twiter limitait ces tweets à 140 caractères. Rebondissement : Twitter vient d’annoncer son intention de doubler la longueur de ses messages : « Tenter de caser vos pensées en un seul tweet -on est tous passés par là-, c'est pénible ». « Nous voulons que tout le monde, partout dans le monde, puisse s'exprimer facilement sur Twitter, alors nous faisons quelque chose de nouveau : nous allons essayer une limite plus grande, 280 caractères ».

Pour l’instant, cette nouvelle fonctionnalité est en test. Elle n'est réservée qu'à quelques utilisateurs, avant une possible généralisation. L'allongement ne concernera que les messages en caractères latins. En effet, c'est surtout en anglais, espagnol, portugais ou français que la limite de 140 caractères semble poser parfois problème aux utilisateurs, contrairement à ceux qui tweetent en japonais, coréen ou chinois.

Twitter a constaté que 9% des tweets en anglais atteignent 140 caractères contre 0,4% en japonais. Or, selon les responsables de ce réseau social, « la limite de caractères est une importante cause de frustration pour les gens qui tweetent en anglais ». « Lorsque les gens n'ont pas à caser leurs pensées en 140 caractères, et ont même encore de la marge, on voit davantage de gens tweeter ». Pour Twitter, attirer plus d'utilisateurs permettrait d'attirer plus d'annonceurs publicitaires et donc de remplir ses caisses.

Et c’est bien là le problème. Si Tweeter envisage un tel changement, c’est bien parce qu’il rencontre de grosses difficultés financières. Twitter a perdu 116 millions de dollars au second trimestre et le nombre de twittos actifs stagne autour de 330 millions. Pour autant, cette idée de relance en laisse septique plus d’un.

Tout d’abord, l'hypothèse de l'abandon du dogme des 140 caractères avait déjà été envisagée début 2016. Elle avait provoqué une levée de boucliers de certains utilisateurs, craignant que le service perde son âme. Ensuite, plus la longueur des tweets s’allonge, plus ils commencent à ressembler à Facebook. Pas sur que le public préfère la copie à l’original, d’autant plus que Facebook continue à proposer des innovations. Le réseau social teste actuellement Snooze, un bouton permettant temporairement de cacher des contenus et de cesser de suivre des amis envahissants

Dans l’immédiat, l'annonce du doublement de la limite des caractères par message a suscité une avalanche de réactions humoristiques. Par exemple, un compte parodiant la NSA, l'agence de sécurité nationale américaine a tweeté : « on va avoir besoin d'un plus gros data center ». D'autres se sont inquiétés de la perspective de voir le président américain Donald Trump, disposer de davantage d'espace…