Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Artistes

De retour sur Instagram après la prison, MHD dévoile son nouveau look (vidéo)

04 août 2020 à 15h35 Par A.L.
MHD est récemment sorti de prison.
Crédit photo : © Capture d'écran Facebook

Libéré jeudi 16 juillet sous contrôle judiciaire suite à son incarcération en janvier 2019 à la prison de la Santé à Paris, le rappeur MHD a finalement été laissé libre ce jeudi 23 juillet par la cour d’appel de Paris malgré l'opposition du parquet. Il vient aujourd'hui de dévoiler une nouvelle vidéo de lui.

Alors qu'MHD s'était vu refusé sa libération conditionnelle par le port d'un bracelet électronique début mars 2020, le rappeur, mis en examen et incarcéré depuis janvier 2019 à la prison de la Santé à Paris, a été libéré le jeudi 16 juillet sous contrôle judiciaire. L'artiste était de nouveau attendu au tribunal ce jeudi 23 juillet : la cour d'appel de Paris devait étudier le recours formé par le tribunal de Paris, le 8 juillet, contre l'ordonnance du 7 juillet ayant conduit à la libération et au placement sous contrôle judiciaire du rappeur. Le verdict vient de tomber : MHD reste bel et bien libre"Le contrôle judiciaire est confirmé par la chambre de l'instruction. Les investigations vont se poursuivre", a déclaré à l'AFP son avocate, Me Elise Arfi. De son côté, l'interprète de Maman j'ai mal a pris la parole depuis sa sortie de prison. "Je remercie mes avocats et mes proches pour leur soutien", a-t-il notamment déclaré.

MHD change de tête

S'il se fait rare depuis sa sortie de prison, MHD revient aujourd'hui sur le devant de la scène médiatique. L'occasion pour lui d’adopter un nouveau look en changeant totalement de tête. En effet, le rappeur originaire de La Roche-sur-Yon vient de s'afficher avec une teinture blonde.

Pour rappel, la justice le soupçonne d’avoir participé à une rixe qui s’est déroulée à Paris. Au cours de cette bagarre, un jeune homme âgé de 23 ans a trouvé la mort. Jusqu’à présent, MHD a toujours clamé son innocence, il a simplement reconnu qu'une voiture lui appartenant avait été utilisée lors de cette tragédie. En effet, son véhicule a servi à renverser un jeune homme, rue Saint-Maur dans le 10ème arrondissement de la capitale, qui avait ensuite été lynché et poignardé. La victime avait succombée à ses blessures quelques minutes après sa prise en charge par les secours. Cette rixe était un affrontement entre "la Cité Rouge" (d’où MHD est originaire), et les cités de la Grange-aux-Belles et du Buisson-Saint-Louis (10ème). Mais selon l'AFP, l'un des témoins "a fait défaut à chacune des confrontations demandées par le rappeur".