Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

De l’épingle à cheveux à la maison : elle se lance le défi de devenir propriétaire grâce au troc

30 juin 2020 à 15h33 Par A.L.
Photo d'illustration
Crédit photo : Pixabay

Une Canadienne s'est lancé le pari complètement fou d'acquérir une maison grâce au troc. Elle est partie d’une épingle à cheveux d’une valeur de 0,01 dollar et tente d’aller le plus loin possible.

Avec le troc, tout est possible ? C'est du moins ce que pense Demi Skipper, une bloggeuse canadienne, qui s'est lancée dans un challenge complètement fou : acquérir une maison grâce à l'échange d'objets, en partant d’une simple...épingle à cheveux à 0,01 dollar ! Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle se débrouille bien. Jusqu’à présent, la jeune femme a tout de même déjà effectué plusieurs échanges, qu’elle poste à chaque fois sur les réseaux sociaux. Au programme ? Un premier troc qui lui a permis de multiplier par cent la valeur de l’objet reçu, en échangeant son épingle contre une paire de boucle d’oreilles à 10 dollars

Voir cette publication sur Instagram

Original Item - 1 bobby pin . . . . . Follow along to watch me trade my way to a house #trademeproject

Une publication partagée par @ trademeproject le

Ensuite, la blogueuse a obtenu des verres à Margarita à 24 dollars, un aspirateur à 60 dollars, un snowboard à 95 dollars, une Apple TV à 180 dollars, un casque Bose valant 220 dollars, une Xbox One de 320 dollars, un MacBook Pro à 400 dollars ou encore un appareil Photo à 550 dollars. 

Son dernier troc lui a même permis d’obtenir une paire de chaussures Nike à 750 dollars, multipliant par 75 000 la valeur de son gain de départ.

Des affaires qui pourraient très bien se terminer pour elle. En 2006 déjà, Kyle MacDonald, un Canadien de 26 ans, était parvenu à acquérir une maison uniquement grâce au troc. Il était parti d’un trombone rouge échangé contre un stylo, lequel troqué avec un bouton de porte sculpté, puis avec un barbecue, un générateur électrique, une pompe à bière, une motoneige, une camionnette et un contrat avec une maison de disques pour enregistrer une maquette. À l'arrivée, le jeune homme a réussi à avoir un an de location gratuite à Phoenix. Son troc médiatisé, l’acteur américain Corbin Bernsen lui a alors proposé de lui reprendre sa boule à neige appartenant au chanteur Alice Cooper en échange d’un rôle dans son prochain film. Son dernier troc ? La ville de Kipling qui lui a offert la maison contre le rôle.