Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

De gros dégâts après le déluge de la nuit en Ile-de-France

12 juin 2018 à 11h47 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Pixabay

Aucun département Francilien n’a été épargné. Les pompiers ont été fortement sollicités toute la nuit pour des inondations. On fait le point.

Les fortes pluies ont des conséquences sur l’ensemble de la région parisienne. Des routes ont été coupées, un RER B a déraillé : la nuit a été compliqué. La vigilance orange devrait être levée à midi. En attendant dans certains secteurs de l’Ile-de-France la situation est difficile.

Val-de-Marne : Ce mardi matin, la N19 était coupée à Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne). Sur la N6, qui était fermée jusqu’à 7 heures, 1 mètre d’eau a été observé à Villeneuve-Saint-Georges. «Il n’y a pas de phénomène de remontée de rivière, constate le conseil départemental, dans le Parisien. Bien sûr nous surveillons l’Yerres en particulier mais par rapport à janvier nous restons à des niveaux très éloignés. »

Essonne : Une situation qualifiée de « compliquée » par la préfecture. Le nord-ouest du département a été fortement touché par les orages (comme dimanche soir), par exemple du côté de Gif-sur-Yvette, Orsay, Palaiseau ou encore Longjumeau où les urgences de l’Hôpital ont pris l’eau. Les inondations ont aussi concerné le val d’Yerres.

La circulation reste compliquée sur la N6 à Montgeron, tout comme sur la N7 à Athis-Mons.

Plus dans le sud, des coulées de boue ont touché Forges-les-Bains. À Gif-sur-Yvette, le collège Juliette Adam a été évacué peu avant 10 heures.

Val-d’Oise : Dix-huit communes ont particulièrement été touchées cette nuit par les violentes averses. À 9 heures, ce mardi, les pompiers étaient déjà intervenus 323 fois dont 213 rien que dans le secteur d’Eaubonne. À 5h20, à Cormeilles-en-Parisis, les pompiers ont pris en charge un homme qui s’était mis en sécurité sur le toit de sa voiture, route de Seine. Par ailleurs des arbres sont tombés sur les bretelles de sortie de l’autoroute A15, à Montigny-lès-Cormeilles et à Sannois (sortie le moulin). Ils ont été évacués. Inondé, le collège Émilie du Châtelet de Deuil-la-Barre a dû fermer ses portes ce mardi.

Seine-et-Marne : Les réseaux routiers et ferroviaires de la Seine-et-Marne ont été durement touchés. En douze heures, il est tombé plus de 30 litres au m2 à Meaux. Plus de 88 litres au m2 à Torcy où la gare RER A de Bay 1 est en partie inaccessible. L’accès par la rue Léon-Blum est fermé après l’inondation des souterrains. Tous les trains pour Paris ou Chessy partent du quai direction Paris car dans l’autre sens il est inaccessible.

A Claye-Souilly, la circulation sur la N3 est très fortement perturbée dans le sens Paris-provins entre la Francilienne (A104) et Claye-Souilly. La police et la Dirif sont sur place pour organiser l’évacuation de voitures prises au piège de l’eau qui ne peuvent plus circuler et bloquent le trafic.

A Annet-sur-Marne, une centaine d’habitations sont touchées par les inondations, où par endroit l’eau a grimpé à plus d’1m50.

1m50 d’eau et de boue aussi dans le collège Jean-Campin à La Ferté-Gaucher. Le collège restera fermé jusqu’à nouvel avis.

A Bellot, petit village de 800 habitants, la moitié de la commune a été recouverte d’eau dans la nuit avec un niveau qui est monté jusqu’à un mètre dans les maisons.

A Ozoir-la-Ferrière, 200 voitures et 80 camions se sont retrouvés bloqués par l’eau sur la N4 lundi soir. Les automobilistes ont été évacués. La N4 a été en partie rouverte ce mardi matin. Une voie reste fermée dans le sens province-Paris.

A Pontault-Combault, toujours sur la N4, le trafic reste fortement perturbé en direction de Paris. Dans le secteur, le trafic est également compliqué sur la Francilienne (N104) et la D471 (Lagny-Melun).

A Roissy-en-Brie, la gare SNCF est fermée. Les lignes de bus et de cars sont déviées vers la gare d’Ozoir-la-Ferrière. Sur les rails, les trains des lignes E et P en direction de Tournan-en-Brie, Coulommiers et Provins circulent à vitesse réduite (10 km/h).

A Penchard, au nord de Meaux, un arbre est tombé sur la N330 (Meaux-Senlis).

A Collégien, un arbre a chuté sur la D406, qui est également inondées.

A Pomponne, un mur s’est effondré sans faire de victime.

Yvelines Entre 4 heures et 8h30, les pompiers ont réalisé 660 interventions. Un RER B a déraillé peu après 5 heures ce mardi matin entre Saint-Rémy-lès-Chevreuse (Yvelines) et Courcelle-sur-Yvette (Essonne).

Le nord du département a été particulièrement touché, avec notamment la fermeture de l’autoroute A13, inondée entre Poissy et Orgeval vers la province, aux Mureaux en direction de Paris. La commune du centre des Yvelines par ailleurs durement impactée par la montée des eaux cette nuit, notamment le quartier des Musiciens et les Pléïades. La chaufferie du quartier des Musiciens a dû être arrêtée, ce qui prive d’eau chaude les habitants de cette cité. À Saint-Rémy-lès-Chevreuse, une coupure de courant dans le centre perturbe les commerces.